Sefer Raziel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Sefer Raziel, ou Sefer Raziel HaMalakh (en hébreu ספר רזיאל המלאך) est un recueil de textes médiévaux de pratiques magiques et kabbalistiques, qui aurait selon la légende été révélé à Adam par l'archange Raziel, mais probablement écrit ou compilé par Éléazar de Worms (1176-1238)[1]

La première édition a été faite en hébreu en 1701 à Amsterdam.

Histoire[modifier | modifier le code]

Beaucoup de mythes entourent le Sefer Raziel. Mais il est probable que l'auteur Eleazar de Worms ait compilé un ensemble de textes différents, dont certains pourraient remonter à l'Antiquité. Le Sefer Raziel rentre ainsi dans le mouvement du hassidisme médiéval, à une époque où les juifs sont persécutés et tentent de faire survivre leur mystique.

Les traces historiques du livre, en tant que tel, ne remonte pas avant le 13ème siècle. Son titre est mentionné dans un autre ouvrage l'épée de Moïse : un livre apocryphe de l'Antiquité tardive de magie kabbalistique, datant du 13 ou 14ème siècle, par Moses Gaster[2].

Liber Razielis Archangeli[modifier | modifier le code]

Le Liber Razielis Archangeli, par Alfonso X, est parfois considéré, comme une version latine, du Sefer Raziel[3]. Le Liber Razielis en latin traduit sous le règne d'Alphonse de Castille est la base du texte publié par Stephen Skinner, à partir d'une traduction anglaise du 16ème siècle.

Influences[modifier | modifier le code]

Le Sefer Raziel a inspiré une partie importante de l'ésotérisme kabbalistique, comme avec l'Heptameron de Pierre d'Abano[4].

Editions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raphael Patai, The Hebrew goddess - Jewish folklore and anthropology, éd. Wayne State University Press, 1990 p.237 [1]
  2. (en) « The Sword of Moses -- Introduction », sur www.esotericarchives.com (consulté le 3 janvier 2017)
  3. (es) « Ana Rosa González Sánchez: El Liber Razielis alfonsí en su contexto hebreo- nº 46 Espéculo (UCM) », sur pendientedemigracion.ucm.es (consulté le 3 janvier 2017)
  4. (en) Joseph H. Peterson, « Peter de Abano: Heptameron, or Magical Elements », sur www.esotericarchives.com (consulté le 3 janvier 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Avilés, A.G., Alfonso X y el Liber Razielis: imágenes de la magia astral judía en el scriptorium alfonsí, Bulletin of Hispanic Studies, Volume 74, Number 1, 1 January 1997, pp. 21-39 en ligne
  • Joshua Trachtenberg Jewish magic and superstition: a study in folk religion (Première édition 1939), University of Pennsylvania Press, 2004, pp. 90-100, (extraits sur googlebooks)
  • Avraham Yaakov Finkel Kabbalah: selections from classic kabbalistic works from Raziel hamalach to the present day Torah Classics Library, Targum Press, 2002 [2]
  • Steve Savedow Sepher Rezial Hemelach: The Book of the Angel Rezial, Weiser, 2000
  • Mordecai Margalioth, Sefer ha-Razim [The Book of the Mysteries] (Jerusalem: 1966)
  • Michael Morgan Sefer ha-Razim: The Book of the Mysteries Scholars Press, 1983) [SBL, Texts and Translations 25: Pseudepigrapha Series 11]
  • Giovanni Grippo Sepher Raziel: Das Buch des Erzengels Raziel, Verlag (2009) [3]