Seemann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seemann
Single de Rammstein
extrait de l'album Herzeleid
Sortie 2 janvier 1996
Enregistré Polar Studios, Stockholm, 1995
Genre Metal industriel, metal alternatif
Format CD
Producteur Jacob Hellner et Carl-Michael Herlöffson
Label Motor

Singles de Rammstein

Seemann (marin en allemand) est une chanson de Rammstein, sorti en tant que deuxième single de leur premier album, Herzeleid, en 1996.

De part son aspect proche de la power ballad, cette chanson diffère du reste de l'album.

Le vidéaste français Alexis Breut, plus connu sous le pseydonyme LinksTheSun et fan notoire de Rammstein, a fait une critique du texte de la chanson. Cette critique a été faite dans le deuxième numéro de son émission "Non mais t'as vu ce que t'écoutes".

Performances scéniques[modifier | modifier le code]

C'est à Saalfeld, en Allemagne, qu'a lieu la première performance connue à ce jour de Seemann, lors du réveillon 1994-1995[1].

Seemann est jouée sur la majorité des concerts du Herzeleid Tour. C'est lors de cette tournée et du Sehnsucht Tour, où elle continue d'apparaître, généralement pour terminer le concert, qu'une tradition des concerts futurs de Rammstein est inaugurée : le claviériste Christian Lorenz qui s'essaye le plus souvent à cet exercice (bien que Paul Landers, Richard Kruspe, Oliver Riedel et, une fois, Till Lindemann s'y sont essayés) se place dans un petit bateau gonflable et navigue dans la fosse sur ce bateau (dont le surnom officieux est Raftstein). La partie amusante est le fait qu'il n'y ait aucun moyen de pilotage, c'est donc le public lui-même qui doit guider le bateau et donc, guider Flake dans son petit tour de la fosse avant qu'il ne remonte sur scène. C'est une performance qui sera gardée pour d'autres chansons telles que Stripped lors du Reise, Reise Tour ou encore Haifisch lors du Liebe Ist Für Alle Da Tour. (Exemple de tour de la fosse)

Le groupe arrête de jouer la chanson après une performance donnée à Los Angeles, le 23 juin 1999. Ce n'est que 10 ans plus tard qu'elle réapparaît dans les setlists du groupe, lorsqu'elle est jouée lors d'une poignée de concerts du Liebe Ist Für Alle Da Tour. Elle n'est pas présente sur la tournée Made in Germany de 2012-2013, mais fait un deuxième retour sur les concerts de 2016 et 2017.

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Le clip a été réalisé par Laszlo Kadar [1], qui était jusque-là un petit réalisateur de pubs (dans le making-of de la vidéo [2], Till Lindemann cite une pub pour une bière que Laszlo a réalisée bien avant le clip de Seemann). Il a été tourné à Hambourg en décembre 1995 et c'est le qu'il est diffusé pour la première fois. Le clip s'ouvre par le plan d'une zone sableuse et l'apparition mystère d'un bateau semblant prisonnier du sable tandis que Till se relève et que l'un des guitaristes (que l'on ne peut identifier avec précision) commence les accords acoustiques du début de la chanson.

La vidéo montre Lindemann en tant que chef du bateau et Christoph Schneider, Richard Kruspe, Paul Landers ainsi qu'Oliver Riedel constituent son équipage. Les quatre sont montrés en train d'essayer de sortir le bateau de Till du sable tandis que ce dernier reste sur le haut du bateau. Flake apparaît aux côtés de Till costumé en une sorte de monstre ou d'esprit, étant donné que personne ne semble se douter de sa présence. À la fin, les matelots décident d'attacher Lindemann sur le devant du bateau, qui part en flammes. Ces plans sont alternés avec d'autres plans, plus courts et furtifs semblant presque des flashs, montrant une jeune femme (une prostituée si on en croit ce que dit Richard Kruspe dans le making-of) se promenant dans la ville, vêtue d'une robe blanche ou de vêtements noirs.

Pistes[modifier | modifier le code]

  1. "Seemann" - 4:48
  2. "Der Meister" - 5:10
  3. "Rammstein in the House" (Timewriter-RMX) – 6:26

Reprises[modifier | modifier le code]

Reprise d'Apocalyptica[modifier | modifier le code]

Apocalyptica, groupe finlandais s'adonnant au mélange entre metal et musique classique, fait figurer dans son album d'octobre 2003, Reflections, une reprise de Seemann, où figure la chanteuse Nina Hagen. La reprise est sortie en single le . Le mixage et l'enregistrement ont été réalisés par Mikko Raita.

Autres reprises[modifier | modifier le code]

Seemann a également été interprétée par le groupe Rummelsnuff (de) avec Roger Baptist au chant et un accordéon en accompagnement [3].

Pistes[modifier | modifier le code]

  1. "Seemann" (Radio Edit) - 4:03
  2. "Seemann" (Album Version) - 4:43
  3. "Heat" - 3:24
  4. "Faraway" - 3:31 (n'est pas présente sur toutes les versions)

Notes et références[modifier | modifier le code]