Sedum spurium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la flore
Cet article est une ébauche concernant la flore.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.


Sedum spurium ou Orpin bâtard[1] est un sédum, plante basse semi-stolonifère de la famille des Crassulacées, formant des tapis d'une quinzaine de centimètres d'épaisseur.

L'Orpin bâtard est utilisé comme plante décorative vivace succulente (c'est-à-dire en botanique qui conserve l'eau dans ses feuilles) à feuilles semi-persistantes, plantée notamment dans les jardins de rocailles ou comme couvre-sol.
Il en existe diverses formes utilisées par les horticulteurs.
Cet orpin résiste à la chaleur et au froid jusqu'à -20 °C.

Synonyme[modifier | modifier le code]

Synonyme valide (d'après ITIS)
  • Phedimus spurius (M. Bieb) 't Hart, 1995.

Description[modifier | modifier le code]

L'orpin bâtard a des feuilles simples et alternes ovales 2 à 3 cm de longueur qui sont regroupés en rosette et un système racinaire rampant. C'est une plante vivace très rustique qui peut atteindre 50 cm de hauteur.

Feuilles vert plus ou moins foncé, spatulées et obovales, opposées, décussées (légèrement dentées sur la moitié supérieure, ou entières).

Les cymes (inflorescences terminales) de petites fleurs étoilées sont souvent rosées voire rouges.

Fleurs : elles sont roses et étoilées mais il existe des cultivars blancs ou pourpres, de 2 cm de haut, à carpelles roses, et apparaissent au printemps et disparaissent à l'automne, mais sont surtout présentes en juillet-août. Comme tous celles du même genre, elles ont 5 pétales et 5 étamines.

Cette plante est adaptée à la culture de plein champ, aux expositions ensoleillées et nécessite peu d'eau.

Multiplication[modifier | modifier le code]

Elle peut se faire par semis ou bouture de tiges.

Distribution, habitat[modifier | modifier le code]

C'est une plante originaire des cailloutis rocheux de montagnes d'Europe centrale (du nord et ouest du Caucase à l'Iran en passant par les zones alpines d'Arménie). Elle est surtout présente dans la moitié nord-est de la France.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Cet orpin fait partie des sédums utilisés pour végétaliser les toitures végétales.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Phedimus spurius (M. Bieb) 't Hart, 1995
  • Anacampseros ciliaris Haw. (CD_NOM=82232)
  • Asterosedum spurium (M.Bieb.) Grulich (CD_NOM=84779)
  • Crassula crenata Desf. (CD_NOM=92790)
  • Sedum ciliare (Haw.) Sweet (CD_NOM=122141)
  • Sedum crenatum (Desf.) Boiss. (CD_NOM=122148)
  • Sedum lazicum Boiss. & A.L.P.Huet (CD_NOM=122193)
  • Sedum oppositifolium Sims (CD_NOM=122220)
  • Sedum spurium M.Bieb. [var.] oppositifolium (Sims) P.Fourn. (CD_NOM=151401)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Caucasian-stonecrop pour les anglophones