Orpin bleuâtre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sedum caeruleum)

Sedum caeruleum

L'orpin bleuâtre -synonyme S. Heptapetalum Poir, (Sedum caeruleum) est une plante de la famille des Crassulacées.

Elle doit son nom à sa coloration bleuâtre de ses pétales.

Description[modifier | modifier le code]

Sedum caeruleum est une plante annuelle, basse (de 5 à 15 cm de haut), qui pousse dans la mousse ou les anfractuosités rocheuses, ramifiée, glabrescente, à racine grêle et tige ascendante. Ses feuilles, longues de 3 à 6 mm, plutôt épaisses et ovoïdes, sont alternes, glabres, en biais sur la tige, dirigées vers le haut, à pointe très obtuse.

Ses fleurs aux extrémités des rameaux, sont petites, blanc bleuâtre à 6-8 sépales, 6-8 pétales lancéolées, pointues, 10-15 étamines, carpelles libres, pointues plus ou moins écartées, devenant des sacs à grains rares[Note 1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Organes reproducteurs
  • Graine
  • Habitat et répartition
    • Habitat type : sols secs, rochers
    • Aire de répartition : abondant sur les rochers de Corse, Sardaigne, Italie, Sicile, Malte, Tunisie et Algérie[1]..

Protection[modifier | modifier le code]

Sedum coeruleum dans une composition florale naturelle

Ce taxon n'a pas de protection connue.

Tradition[modifier | modifier le code]

Il est de tradition en Corse, chaque année, d'aller cueillir sur les rochers et pierres cette plante appelée aussi fleurs de l'Ascension (populaire). Des petits bouquets de cette plante, ramassée avec les racines, sont suspendus au-dessus de l'entrée des maisons. Ils sont censés apporter bonheur et protéger le logis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Coste, 1899-1906. Flore illustrée France, (3 vol.).
  • Tutin & al., 1964-1980. Flora Europaea, (5 vol.).
  • Guinochet & Vilmorin, 1973-1984. Flore de France, éd. C.N.R.S., (5 vol.).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On lit fleurs bleues, ... à 6-7 sépales, 6-7 pétales lancéolées, pointues, 10-15 étamines, ... sur Télé Botanica, alors qu'on compte jusqu'à 8 pétales sur l'image

Références[modifier | modifier le code]