Secundus Salutius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Flavius Sallustius, autre préfet de Julien au nom presque semblable.
Secundus Salutius
EPMA-10401-CILIII459-Julian letter-3.JPG
Edit de Julien au préfet Salluste -Amorgos
Biographie
Période d'activité
et Voir et modifier les données sur Wikidata
Époque
Activités

Saturninius Secundus Salutius (ou Salustius) est un préfet du prétoire d'Orient IVe siècle, qui refusa deux fois le titre impérial que l'armée lui proposait.

Biographie[modifier | modifier le code]

Secundus Salutius est natif des Gaules. Une inscription trouvée à Rome dans les ruines du forum de Trajan renseigne sur sa carrière[1] : il fut praeses (gouverneur romain) de la province d'Aquitaine, maître du bureau de la mémoire, proconsul d'Afrique. En 355, Secundus Salutius est nommé questeur alors que Julien y séjourne comme césar, et gagne son respect par sa connaissance de la philosophie et de la rhétorique grecque[2].

En 361, Julien deveu seul empereur, le nomme préfet du prétoire d'Orient avec la mission de superviser le tribunal de Chalcédoine, créé pour juger les conseillers de Constance II[3].

Il accompagne l'empereur lors de la campagne de Perse, au cours de laquelle Julien est tué en juin 363. L'armée lui propose la pourpre, qu'il décline, arguant de son grand âge et de ses infirmités, si bien que cet honneur échoit à Jovien[4]. Un an plus tard en février 364, Jovin étant mort, les soldats propose de nouveau le pouvoir à Sallustius, qui refuse à nouveau[5].

Il continue sa charge de préfet du prétoire d'Orient sous Valens jusqu'en 365, puis après une interruption, de nouveau jusqu'en 367[2],[6]. Les empereurs le récompensent pour ses services par l'honneur d'une statue à son effigie, placée à Rome, dont on a retrouve l'inscrption[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Dessau ILS 1255 = CIL VI, 01764
  2. a et b Desnier 1983, p. 58
  3. Ammien Marcellin, Res Gestae, 22.3.1
  4. Ammien Marcellin, Res Gestae, 25.5.3
  5. François Zosso et Christian Zingg, Les Empereurs romains, édition Errance, 1995, (ISBN 2877722260), pp. 156 et 158
  6. Zosime, IV, 10

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J.-L. Desnier, « Salutius - Salustius », Revue des Études Anciennes, t. 85, nos 1-2,‎ , p. 53-65 (lire en ligne).
  • Robert Étienne, « Flavius Sallustius et Secundus Salutius », Revue des Études Anciennes, t. 65, nos 1-2,‎ , p. 104-113 (lire en ligne)