Section artistique de l'armée belge en campagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Section artistique de l'armée belge en campagne a été fondée le par l'état-major de l'armée belge et comporte un groupe de 26 artistes peintres travaillant sur le front de l'Yser pendant la Première Guerre mondiale à partir de 1916.

Liminaire[modifier | modifier le code]

Les peintres des armées existent depuis nombre de siècles et furent actifs dans la plupart des guerres. Au cours de la Première Guerre mondiale, en plus de la section artistique, il fut également créé un service photographique, officiellement appelé Service photographique de l'Armée belge.

Objectif de la section[modifier | modifier le code]

La Section artistique de l'armée belge en campagne devait représenter les faits de guerre et la vie au front. Les artistes étaient incorporés dans l'armée belge mais étaient relativement libres et n'étaient pas astreints aux tâches militaires. La direction générale de la Section artistique était basée à l'hôtel Teirlinck à La Panne, mais les artistes travaillaient essentiellement à Nieuport et à Lo. Alfred Bastien, le peintre du Panorama de l'Yser, et Léon Huygens sont à l'origine de cette initiative, qui sera soutenue par le roi Albert et la reine Élisabeth.

Membres de la section[modifier | modifier le code]

La Maison bombardée
Georges Émile Lebacq, 1917,
aquarelle sur carton, 26 × 39 cm

La Section artistique était sous les ordres du lieutenant G; Horlait et les vingt-six artistes qui en ont fait partie sont :

Incorporés en 1916[modifier | modifier le code]

Incorporés en 1917[modifier | modifier le code]

Incorporés en 1918[modifier | modifier le code]

Année d'incorporation inconnue[modifier | modifier le code]

La Cagna[modifier | modifier le code]

Quatre peintres, Léon Huygens, Alfred Bastien, Maurice Wagemans et André Lynen, logeaient à Nieuport, où ils étaient incorporés dans la Compagnie des Sapeurs-Pontonniers. Dans la cave d'une maison voisine située Pieter Deswartelaan 37, ils avaient installé leur studio qu'ils appelèrent La Cave ou La Cagna. Une plaque commémorative y a été apposée en 1957, nommant le lieu Abri du peintre Bastien[1].

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Un certain nombre de peintres ayant travaillé dans la Section artistique de l'armée belge continuèrent de peindre après la guerre et ont obtenu une certaine notoriété, mais la majorité a cependant disparu dans l'oubli.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]