Secrétariat provincial du Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Secrétariat provincial
Illustration.

Création
Disparition
Juridiction Gouvernement du Québec

Le Secrétariat provincial du Québec est un organe du gouvernement du Québec ayant existé de 1867 à 1970. Sa mission très large, comparable à celle d'un ministère de l'Intérieur[1], pallie l’inexistence d'entités gouvernementales spécifiques (police provinciale, santé, éducation, affaires municipales, etc) durant le premier siècle d’existence du Québec. De plus, il fait également office de chancellerie et est le gardien du Grand Sceau du Québec. La majorité des ministères québécois ont donc pour ancêtre le Secrétariat provincial[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Liste des Secrétaires provinciaux
Nom Début Fin
     Pierre-Joseph-Olivier Chauveau
     Gédéon Ouimet
     Charles-Eugène Boucher de Boucherville
     Joseph-Adolphe Chapleau
     Félix-Gabriel Marchand
     Alexandre Chauveau
     Étienne-Théodore Pâquet
     Jean Blanchet
     Charles-Antoine-Ernest Gagnon
     Joseph-Émery Robidoux
     Charles Langelier
     Louis-Philippe Pelletier
     Michael Felix Hackett
     Félix-Gabriel Marchand
     Joseph-Émery Robidoux
     Adélard Turgeon
     Amédée Robitaille
     Louis-Rodolphe Roy
     Jérémie-Louis Décarie
     Athanase David
     Charles-Auguste Bertrand
     Albiny Paquette
     Henri Groulx
     Hector Perrier
     Omer Côté
     Roméo Lorrain
     Yves Prévost
     Lionel Bertrand
     Bona Arsenault
     Yves Gabias
     Rémi Paul

Depuis 1970, le terme « secrétaire général » définit le greffier de l'Assemblée nationale[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fernand Harvey, « Le Secrétariat de la province de Québec : un incubateur de ministères durant les années 1920 et 1930 », dans Michel Sarra-Bournet (dir.), Les grands commis et les grandes missions de l'État dans l'histoire du Québec, Québec, Presses de l'Université du Québec, (ISBN 978-2-7605-4501-4, présentation en ligne), p. 149-174.