Seconde maison de Nassau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maison de Nassau
Description de cette image, également commentée ci-après
Grandes armoiries du grand-duc de Luxembourg.
Type Maison grand-ducale
Dénomination Haus Lëtzebuerg-Nassau (luxembourgeois)
Pays Grand-duché de Luxembourg
Lignée Maison de Bourbon-Parme (dynastie capétienne)
Titres Grand-duc de Luxembourg
Prince de Luxembourg
Prince de Nassau
Prince de Bourbon-Parme
Chef actuel Henri de Luxembourg
Fondation (99 ans)
Mariage de Félix de Bourbon-Parme et de Charlotte de Luxembourg
Ethnicité Luxembourgeoise aux origines parmesane, espagnole et française

La maison luxembourgeoise de Nassau est une branche cadette de la maison de Bourbon-Parme issue de Félix de Bourbon-Parme, huitième fils du dernier duc de Parme régnant, Robert Ier. L'actuel grand-duc de Luxembourg, Henri, est issu de cette maison.

Histoire[modifier | modifier le code]

Naissance de la maison[modifier | modifier le code]

Suite au congrès de Vienne, les vainqueurs de Napoléon décident de créer un État tampon qui rassemble les anciens territoires des Provinces-Unies, des Pays-Bas autrichiens et de Liège. Le Luxembourg est alors considéré comme un État indépendant en union personnelle avec les Pays-Bas au profit de Guillaume d'Orange-Nassau. En 1830, la Belgique arrache son indépendance, mais le Luxembourg reste sous la domination des Orange-Nassau.

Cependant, en 1890, le roi Guillaume III des Pays-Bas décède sans descendance masculine survivante. Sa fille, la princesse Wilhelmine lui succède sur le trône des Pays-Bas. Cependant, elle ne peut lui succéder au Luxembourg car le grand-duché est lui toujours soumis à la loi salique en vertu du pacte de la famille de Nassau de 1783. La Couronne de Luxembourg passe donc à la branche de Weilbourg de la maison de Nassau en la personne d'Adolphe, alors duc titulaire de Nassau.

Mais le fils d'Adolphe, Guillaume IV de Luxembourg est rapidement confronté au même problème que Guillaume III, de son mariage avec Marie-Anne de Bragance, il a six filles mais aucun garçon pour lui succéder. Les règles de dévolution sont donc modifiées, le , pour permettre aux femmes d'accéder au trône et de transmettre les droits dynastiques.

Ainsi, lorsque la fille de Guillaume IV, la princesse Charlotte, succède à sa sœur Marie-Adélaïde en tant que grande-duchesse de Luxembourg en 1919, un nouveau changement de dynastie s'annonce. Charlotte épouse le le prince capétien Félix de Bourbon-Parme, laissant ainsi le grand-duché de Luxembourg échoir à la maison de Bourbon-Parme.

Accession à la Couronne[modifier | modifier le code]

Le premier grand-duc de la maison de Bourbon-Parme à régner sur le Luxembourg est Jean, fils aîné de la grande-duchesse Charlotte. Il accède au trône après l'abdication de sa mère en 1964.

Henri de Luxembourg, neuvième grand-duc de Luxembourg depuis 2000.

Avec le décès de la grande-duchesse Charlotte le disparaît l'avant-dernière représentante de la huitième branche de la maison de Nassau : la dernière Nassau est la comtesse Clotilde de Nassau-Merenberg (en) (née en 1941), descendante, par sa grand-mère paternelle, de l'empereur Alexandre II de Russie, et par son grand-père paternel, du célèbre écrivain russe Alexandre Pouchkine. Toutefois, les descendants de la grande-duchesse Charlotte conservent le nom de Nassau. Effectivement, la constitution du pays dispose dans son article 3 que « la Couronne du grand-duché est héréditaire dans la famille de Nassau ». Le gouvernement luxembourgeois considère que l'actuelle dynastie est titrée « dynastie de Nassau-Weilbourg » ou plus couramment « famille de Nassau ». À aucun moment n'apparait le nom de Bourbon-Parme, quand bien même aujourd'hui cette maison règne effectivement sur le pays en la personne du grand-duc Henri. On parle plus volontiers de « seconde maison de Nassau », par opposition à la première, celle de Nassau-Weilbourg, ou plus rarement de « maison de Bourbon-Luxembourg » ou même plus simplement de « maison de Luxembourg ».

Armoiries[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux I et IV de Luxembourg qui est un burelé d'argent et d'azur, au lion de gueules, la queue fourchue et passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or, aux II et III de Nassau qui est d'azur semé de billettes d'or, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, sur le tout de Bourbon de Parme qui est à trois fleurs de lys d'or sur champ d'azur, brisées d'une bordure de gueules chargée de huit coquilles d'argent.
Commentaires : Cet écu est celui des grandes armoiries du Luxembourg.

Arbre généalogique ascendant de la Maison de Nassau[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]