Seconde bataille de Rappahannock Station

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 31′ 59″ N 77° 48′ 49″ O / 38.533, -77.8136

image illustrant le domaine militaire image illustrant l’histoire image illustrant les États-Unis
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire, l’histoire et les États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La seconde bataille de Rappahannock Station est une bataille de la guerre de Sécession, livrée le , en Virginie. Elle est le dernier affrontement majeur de la Campagne de Bristoe.

Le contexte[modifier | modifier le code]

Le contexte géographique[modifier | modifier le code]

Le contexte militaire[modifier | modifier le code]

Après Gettysburg, en juillet, l'armée sudiste commandée par Robert Lee avait repassé le Potomac et regagné la Virginie. Amputée de 2 corps envoyés soutenir l'armée du Tennessee, elle semblait plus vulnérable à une attaque nordiste.

Les forces en présence[modifier | modifier le code]

Forces nordistes[modifier | modifier le code]

Forces sudistes[modifier | modifier le code]

Le corps de cavalerie sudiste est sous les ordres de JEB Stuart et est composé de 2 divisions[1].

  • Division du Major General Wade Hampton (2800 cavaliers, environ).
    • Brigade Jones
      • 6e régiment de cavalerie de Virginie
      • 7e régiment de cavalerie de Virginie
      • 12e régiment de cavalerie de Virginie
      • 35e bataillon de cavalerie de Virginie[2]
    • Brigade Butler
      • Légion de Cobb
      • Légion de Jeff Davis
      • Légion de Phillips
      • 2e régiment de cavalerie de Caroline du Sud
    • Brigade Baker
      • 1er régiment de cavalerie de Caroline du Nord
      • 2e régiment de cavalerie de Caroline du Nord
      • 4e régiment de cavalerie de Caroline du Nord
      • 5e régiment de cavalerie de Caroline du Nord
  • Division du Major General Fitzhugh Lee (5000 cavaliers, environ).
    • brigade W. H. F. Lee
      • 1er régiment de cavalerie de Caroline du Sud
      • 5e régiment de cavalerie de Virginie
      • 11e régiment de cavalerie de Virginie
      • 15e régiment de cavalerie de Virginie
    • Brigade Lomax
      • 1er bataillon de cavalerie du Maryland
      • 12e régiment de cavalerie de Virginie
      • 12e régiment de cavalerie de Virginie
      • 12e régiment de cavalerie de Virginie
    • Brigade Wickham
      • 1er régiment de cavalerie de Virginie
      • 2e régiment de cavalerie de Virginie
      • 3e régiment de cavalerie de Virginie
      • 4e régiment de cavalerie de Virginie

Déroulement du combat[modifier | modifier le code]

Carte des opérations de la campagne de Bristoe
  •      sudistes
  •      nordistes

Conséquences[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Edward G Longacre, Lee's Cavalrymen, pages 243-244.
  2. Un régiment de cavalerie aux effectifs trop faibles (moins de 10 compagnies de 80 cavliers peut, par exemple, devenir un "bataillon" au lieu de conserver le titre de "régiment".

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Douglas S. Freeman, Lee's Lieutenants: A Study in Command, Vol. 3, Scribners, 1946, ISBN 0-684-85979-3.
  • Jordan, David M., Happiness is Not My Companion: the Life of General G.K. Warren, Bloomington : Indiana University Press, c2001.
  • Walker, Francis Amasa, History of the Second Army Corps in the Army of the Potomac, New York, C. Scribner's Sons, 1886.