Sean Price

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Price.
Sean Price
Description de cette image, également commentée ci-après

Sean Price en 2013.

Informations générales
Surnom Mandela P, Ruck, Ruckus
Nom de naissance Sean DeJean Price
Naissance
Brooklyn, New York, États-Unis
Décès (à 43 ans)
Brooklyn, New York, États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap East Coast, rap hardcore, hip-hop underground
Années actives 19932015
Labels Duck Down Records

Sean Price () est un rappeur américain. Il fut membre du collectif Boot Camp Click et du duo Heltah Skeltah sous le nom de Ruckus, parfois abrégé Ruck, aux côtés de Rock. Price est le cousin de Memphis Bleek, ancien rappeur de Roc-A-Fella Records[1], et également un ami proche de l'acteur Ryan Philippe[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Sean Price passe sa jeunesse dans les tours du quartier de Brownsville, ici en arrière-plan d'une rame de la ligne 3 du métro de New York.

Sean Price est né le dans le quartier de Brownsville à Brooklyn[3], qui a vu naître avant lui d'autres rappeurs comme Masta Ace, Killah Priest ou bien RZA du Wu-Tang Clan. Il côtoie dès son plus jeune âge la pauvreté ainsi que la violence qui l'entraînent rapidement vers le trafic de stupéfiants[4].

Lorsqu'il n'est pas dans la rue, le jeune Sean joue aux jeux vidéo (notamment à la Colecovision) et se plonge dans ses comics de super-héros[5]. L'influence de cette culture se ressentira plus tard dans la composition de ses pochettes d'album mais aussi dans ses paroles[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Sean Price rencontre Buckshot, leader de Black Moon, au début des années 1990. Par la suite, Il fonde officiellement le groupe Heltah Skeltah avec son partenaire Rock alias Da Rockness Monstah. Le groupe publie deux albums (Nocturnal et Magnum Force), tout en participant aux différents projets du label Duck Down fondé par Buckshot. En 1996, leur album Nocturnal est particulièrement remarqué, porté notamment, par les classiques Leflaur Leflah Eshkoshka et Therapy. Magnum Force ne sera pas un grand succès[6], bien que classé 34e du Billboard 200[7].

Vers 2000, Price traverse une crise professionnelle ; Rock, son partenaire de Heltah Skeltah signe un contrat en solo et les projets de Duckdown ne connaissent pas le succès escompté. Price arrête le rap quelque temps avant de revenir sur le devant de la scène indépendante. En 2003, il participe à l'album The Chosen Few. Price publie son premier album solo, intitulé Monkey Barz, le [8]. L'album dépeint le quotidien de Sean Price, rappeur « fauché » autoproclamé qui survit de combines dans son quartier de Brooklyn. L'album est un succès et permet à Duck Down de se relancer[6]. L'album atteint la 46e place des Top Independants Albums[9] et est élu album indépendant par le magazine The Source et sur le site web AllHipHop.com[6]. Price enchaîne alors les projets solos et collectifs. En 2008, il retrouve même son compère Rock pour le troisième album de Heltah Skeltah, baptisé D.I.R.T. En 2009, Price se convertit à l'Islam[10].

En 2011, Price annonce un album collaboratif avec Ill Bill intitulé The Pill[11]. En 2012, il publie son troisième album solo, intitulé Mic Tyson.

Décès[modifier | modifier le code]

Le 8 août 2015, Price décède à l'âge de 43 ans. Les circonstances de sa mort son initialement méconnues, mais un communiqué officiel confirme qu'il serait décédé dans son sommeil[12]. « C'est avec le cœur lourd que Duck Down Music confirme la mort de Sean Price ce matin dans son appartement de Brooklyn, ce samedi 8 août 2015. La cause de sa mort reste une énigme, mais il serait mort dans son sommeil. Il laisse derrière lui sa femme et ses trois enfants[13]. » En quatre jours, les fans du rappeur se mobilisent et $ 72 883 sont collectés en soutien à la famille de Price[14]. Shady Records, le label d'Eminem, offre $ 10 000[15]. Son dernier album intitulé Songs in the Key of Price est publié le [16].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Nocturnal (avec Heltah Skeltah)
  • 1997 : For the People (avec le Boot Camp Click)
  • 1998 : Magnum Force (avec Heltah Skeltah)
  • 2002 : The Chosen Few (avec le Boot Camp Click)
  • 2006 : The Last Stand (avec le Boot Camp Click)
  • 2007 : Casualties of War (avec le Boot Camp Click)
  • 2009 : D.I.R.T (avec Heltah Skeltah)
  • 2011 : Random Axe (avec Black Milk et Guilty Simpson)

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Insanul Ahmed, « Quote of The Day: Sean Price and Memphis Bleek Are Cousins », sur complex.com, Complex Magazine (consulté le 20 septembre 2015).
  2. (en) B.J. Steiner, « SEAN PRICE: RAP GAME INCREDIBLE HULK », sur noisey.vice.com, Vice Media LLC (consulté le 21 novembre 2015)
  3. (en) Steven J. Horowitz, « Sean Price Names His Top Five Favorite Brooklyn Rappers », HipHopDX,‎ (consulté le 28 juin 2011).
  4. a et b (en) B.J. Steiner, « Remembering Sean Price, Beloved Rapper, Respected Lyricist, And Brownsville's Finest », sur uk.complex.com,‎ (consulté le 9 août 2015).
  5. (en) B.J. Steiner, « Sean Price: Rap Game Incredible Hulk », sur noisey.vice.com,‎ (consulté le 9 août 2015)
  6. a, b et c (en) Qa'id Jacobs, « Sean Price Biography », sur AllMusic (consulté le 24 décembre 2015).
  7. (en) « Heltah Skeltah - Magnum Force Awards », sur AllMusic (consulté le 24 décembre 2015).
  8. (en) Cyril Cordor, « Sean Price - Monkey Barz Overview », sur AllMusic (consulté le 24 décembre 2015).
  9. (en) « Sean Price - Monkey Barz Awards », sur AllMusic (consulté le 24 décembre 2015).
  10. HipHopDX, « Sean Price Interviews Scarface: They Discuss Religion, Emceeing & Ultimate Rap Collaborations », HipHopDX,‎ .
  11. (en) HipHopDX, « Sean Price Talks Random Axe And New Album With Ill Bill », HipHopDX,‎ (consulté le 24 décembre 2015).
  12. « Disparition de Sean Price, rappeur de Brooklyn », sur Le Figaro,‎ (consulté le 10 août 2015).
  13. (en) « Sean Price, of Heltah Skeltah, Dead at 43 », BallerStatus,‎ (consulté le 8 août 2015).
  14. (en) « Sean Price, The Loss Of A Legacy », PopCultureFan,‎ (consulté le 25 octobre 2015).
  15. (en) « Eminem and Shady Records Donates $10K To Family of Sean Price », sur BallerStatus.com,‎ (consulté le 25 octobre 2015).
  16. (en) « Sean Price “Songs in the Key of Price” Release Date, Cover Art, Tracklist & Album Stream », sur HipHopDX (consulté le 23 août 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]