Sea Spectre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sea Spectre Mk III
Image illustrative de l’article Sea Spectre
Mk III des SEAL en patrouille dans le golfe Persique en 1988.
Caractéristiques techniques
Type Patrouilleur
Longueur 19,81 mètres
Maître-bau 5,48 m
Tirant d'eau 1,79 m
Déplacement 41 tonnes
Propulsion 3 diesels Detroit 8V-71, 3 hélices
Puissance Configuration en Albanie : 515 kW
Vitesse 30 nœuds / 51,85 km/h
Caractéristiques militaires
Armement Configuration d'origine : 1 ou 2x1 canons de 25 mm M242 Bushmaster, IIx2 mitrailleuses de 12,7 mm, 1 mortiers de 81 mm couplé avec une mitrailleuse de 12,7 mm
Configuration en Albanie : 2 canons de 25 mm, 2 mitrailleuses de 12,7 mm
Rayon d’action 500 milles marins/833 km à 30 nœuds / 46,30 km/h
Autres caractéristiques
Électronique 1 radar de veille surface Raytheon
Équipage 5 hommes (États-Unis)
9 hommes (Albanie)
Histoire
Constructeurs Marinette Marine et Peterson Builders, Sturgeon Bay ; Wisconsin
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Naval Ensign of Egypt.svg Marine égyptienne
Naval Ensign of Albania.svg Marine albanaise
Commanditaire Congrès des États-Unis
Date début commande 1975
Période de
construction
1975 - 1986
Navires construits 20
Navires en activité au moins 3

Les Sea Spectre sont des patrouilleurs côtiers rapides (Patrol Boat) américains pouvant porter une large gamme d'armement qui sont parfois utilisés par les forces spéciales.

PB Mk III[modifier | modifier le code]

Les PB Mark III patrol boat sont basés sur des navires civils à coque en aluminium utilisés pour le support des plates-formes pétrolières du golfe du Mexique; leur construction pour l'US Navy a été décidée dans le cadre de l'année fiscale 1975 et 20 de ces bateaux ont été commandés entre cette date et 1986.

En 1985, 13 sont en service dans les Special boats units rattachés aux SEAL et l'évaluation de systèmes d'armes, 4 à la NRF (devenue plus tard le United States Central Command) et 3 furent commandés pour la surveillance du canal de Panama. Certains avaient un canon automatique de 40 mm et l'un a servi aux essais du missile antinavire norvégien Penguin II[1].

Les forces armées des États-Unis ont utilisé ces navires lors des affrontements avec l'armée iranienne durant la guerre Iran-Irak [2] et contre l'armée irakienne durant la guerre du Golfe[3]

Douze construit entre 1981 et 1982 sont en service en 2001 dans la marine égyptienne[4] et trois Mk III ont été transférés avec deux classe PCC par les États-Unis à l'Albanie le 27 février 1999[5].

PB Mk IV[modifier | modifier le code]

Une version amélioré, le Mk IV de 68 pieds (20,70 m), entre en service en 1985. Il s'agit de 3 exemplaires immatriculé 68PB842, 68PB842 et 68PB843 qui arrivèrent à la Naval Station Rodman, dans la Zone du canal de Panama, en décembre 1985. Ils participent à l'invasion du Panama par les États-Unis en décembre 1990[6].

PB Mk V[modifier | modifier le code]

Leurs remplaçants sont les PB Mark V Special Operations Craft (en) (Mark V SOC) en service depuis septembre 1995[7].

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Labayle-Couhat, Les Flottes de combat 1986, Paris, Éditions maritimes et d'outre-mer, , 890 p. (ISBN 2-7373-2887-X), p. 337
  2. (en) Persian Gulf Conflict
  3. (en) Special Boat Teams
  4. Bernard Prézelin, Les Flottes de combat 2002, Rennes, Éditions maritimes et d'outre-mer, , 1153 p. (ISBN 2-7373-2887-X), p. 341
  5. Bernard Prézelin, Les Flottes de combat 2002, Rennes, Éditions maritimes et d'outre-mer, , 1153 p. (ISBN 2-7373-2887-X), p. 81
  6. Howard Nash, « MK-IV », sur War Boats, (consulté le 11 mai 2012)
  7. (en) Oceanography and Naval Special Warfare: Opportunities and Challenges, 1997, p.15

Liens externes[modifier | modifier le code]