Sculptures de livres écossaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les sculptures de livres écossais sont des sculptures réalisées à partir de livres anciens, disséminés en différents lieux publics d'Écosse entre 2011 et 2016 par une sculptrice anonyme. Ces sculptures ont pour thèmes principaux des sujets relatifs à la littérature et la poésie écossaise. Ces sculptures mystérieuses ont fait couler beaucoup d'encre à travers le monde, notamment dans la presse anglophone.

Sculptures réalisées[modifier | modifier le code]

Nom et description Lieu Date de découverte Message Notes
Poetree
Un arbre
Scottish Poetry Library (en) [1] « It started with your name @byleaveswelive and became a tree…
…We know that a library is so much more than a building full of books…a book is so much more than pages full of words…
This is for you in support of libraries, books, words, ideas… a gesture (poetic maybe?)[2]
 »
« By Leaves We Live », une devise célèbre de Patrick Geddes, est le nom porté par le compte Twitter de la Scottish Poetry Library[1]. L'expression joue sur les termes anglais homophones leaves (feuillage, feuilles) et to live (vivre) pour souligner l'importance vitale du végétal[3].




Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Michael MacLeod, « Mystery 'poetree' is a symbol of library love », The Guardian,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « Edinburgh’s mysterious book sculptures to go on display », sur Scotland.org, (consulté le 5 juillet 2017).
  3. Sabine Kraus, « Patrick Geddes : Architecte de paysages et médecin de l'environnement », document pour l'exposition à l'École nationale supérieure d'architecture de Montpellier, 15 et 16 septembre 2012, p. 12 [lire en ligne] (document consulté en ligne le 5 juillet 2017).