Scott Gordon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gordon.

Scott Gordon (né le à Brockton, Massachusetts, aux États-Unis) est un joueur professionnel américain de hockey sur glace devenu entraîneur. Il évoluait au poste de gardien de but[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Gardien de but américain, il ne joue que 23 parties dans la Ligue nationale de hockey, toutes avec les Nordiques de Québec. Il joue majoritairement dans les ligues mineures américaines telles que la Ligue américaine de hockey et la East Coast Hockey League avant de devenir entraîneur.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Après sa carrière de joueur, il entreprend un carrière d'entraîneur. Il est assistant-entraîneur durant quelques saisons avant d'obtenir pour la première fois le poste d'entraîneur-chef. Il occupe donc ce poste avec l'Express de Roanoke de la saison 1998-1999 à 1999-2000. Il revient à ce poste en 2002-2003, cette fois avec les Bruins de Providence en remplacement en cours de saison de Mike Sullivan. Il y reste jusqu'au terme de la saison 2007-2008 alors qu'il signe au cours de l'été un contrat pour devenir l'entraîneur-chef des Islanders de New York de la Ligue nationale de hockey[2].

Décimés par les blessures à des éléments-clés tels que Mark Streit et Kyle Okposo, les Islanders commencent la saison 2010-2011 avec une fiche de 4 victoires, une défaite et deux autres en bris d'égalité. À la suite de ce bon début de saison, l'équipe s'effondre par la suite en subissant 10 défaites d'affilée. Au lendemain de la 10e défaite d'affilée des Insulaires, le directeur général Garth Snow décide qu'il en a assez vu et renvoie son entraîneur-chef, le remplaçant de façon intérimaire par Jack Capuano.

Il est assistant entraîneur pour les Maple Leafs de Toronto de 2011 à 2014 avant de devenir entraîneur-chef dans la LAH pour les Phantoms de Lehigh Valley à partir de la saison 2015-2016.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Les significations des abréviations sont consultables sur l'article consacré aux Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  V   D  Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl Pun  A  PJ  V   D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun  A 
1982-1983 Eagles de Boston College NCAA 9 3 3 0 - - 2,43 - 0 0 0 - - - - - - - - - -
1983-1984 Eagles de Boston College NCAA 35 21 13 0 - - 3,75 - 1 6 0 - - - - - - - - - -
1984-1985 Eagles de Boston College NCAA 36 23 11 2 - - 3,61 - 1 4 1 - - - - - - - - - -
1985-1986 Eagles de Boston College NCAA 32 17 8 1 - - 3,63 - 2 14 1 - - - - - - - - - -
1986-1987 Express de Fredericton LAH 31 10 12 2 1 599 119 4,47 87,5 0 12 2 - - - - - - - - - -
1987-1988 Skipjacks de Baltimore LAH 34 7 18 3 1 633 145 5,31 86,1 0 10 0 - - - - - - - - - -
1988-1989 Chiefs de Johnstown ECHL 31 18 9 3 1 839 117 3,82 88,8 2 8 2 11 7 4 - - 3,34 - 0 8 1
1988-1989 Citadels de Halifax LAH 2 0 2 0 116 10 5,17 82,4 0 0 0 - - - - - - - - - -
1989-1990 Citadels de Halifax LAH 48 28 16 3 2 851 158 3,33 88,6 0 8 1 6 2 4 - - 4,94 - 0 2 0
1989-1990 Nordiques de Québec LNH 10 2 8 0 597 53 5,33 85,5 0 0 0 - - - - - - - - - -
1990-1991 Citadels de Halifax LAH 24 12 10 2 1 410 87 3,70 87,8 2 4 1 - - - - - - - - - -
1990-1991 Nordiques de Québec LNH 13 0 8 0 485 48 5,94 78,6 0 0 0 - - - - - - - - - -
1991-1992 Citadels de Halifax LAH 7 3 3 1 424 27 3,82 88,5 0 2 0 - - - - - - - - - -
1991-1992 Nighthawks de New Haven LAH 4 3 1 0 239 11 2,76 89,8 0 0 0 2 0 2 - - 4,54 - 0 0 0
1992-1993 Knights de Nashville ECHL 23 13 9 1 1 380 99 4,30 88,9 0 6 5 9 5 4 - - 4,38 - 0 4 0
1993-1994 Cherokees de Knoxville ECHL 26 15 10 1 1 517 98 3,87 87,4 0 8 1 - - - - - - - - - -
1993-1994 Knights d'Atlanta LIH 5 0 1 3 233 13 3,34 88,7 0 0 0 - - - - - - - - - -
Totaux LNH 23 2 16 0 1 082 101 5,60 82,9 0 0 0 - - - - - - - - - -

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie sur http://www.legendsofhockey.net/
  2. « Ce sera Gordon et non Hartley », sur www.rds.ca, (consulté le 8 octobre 2017).
  3. (en) « Scott Gordon hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.