Scotty 2 Hotty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Scott Garland)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garland.
Scott Garland
Scotty 2 Hotty AWR 2009.JPG
Données générales
Nom de naissance
Scott Ronald Garland
Nom de ring
Scott Taylor
Scotty 2 Hotty
Nationalité
Naissance
Taille
5 9 (1,75 m)[1]
Poids
209 lb (95 kg)[1]
Catcheur retraité
Fédération
Carrière pro.

Scott Ronald Garland (né le à Westbrook) est un catcheur (lutteur professionnel) et entraîneur de catch américain, mieux connu sous le nom de ring de Scotty 2 Hotty. Il est essentielement connu pour son travail à la World Wrestling Federation / World Wrestling Entertainment (WWF puis WWE à partir de 2002).

Il commence sa carrière de catcheur en 1988 et commence à travailler pour la WWF à partir de 1991 sous le nom de Scott Taylor. Il commence à être mis en avant dans cette fédération au début des années 2000 sous le nom de Scotty 2 Hotty en remportant le championnat des poids mi-lourd de la WWF puis le championnat du monde par équipes de la WWF avec Grand Master Sexay avec qui il forme l'équipe Too Cool. Il est ensuite champion par équipes de la WWE en 2004 avec Rikishi. Son contrat avec la WWE prend fin en 2007.

Il lutte ensuite dans diverses fédérations aux États-Unis et en Europe. En 2016, la WWE l'engage comme entraîneur au WWE Performance Center.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Garland est un fan de catch depuis l'enfance notamment de Marty Jannetty et Shawn Michaels ainsi que de Randy Savage[2],[3]. Il fait partie de l'équipe de baseball et de football américain de son lycée et abandonne ces sports pour s'entraîner afin de devenir catcheur[2].

Il poursuit ses études après le lycée tout en continuant sa carrière de catcheur et travaille comme caissier à la Fleet Bank[4].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts (1988-1991)[modifier | modifier le code]

Garland s'entraîne avec des catcheurs à Wells et fait son premier combat en novembre 1989 à Portland[2]. Il se produit alors dans diverses petites fédérations de catch de la Nouvelle-Angleterre et de l'état de New York[2].

World Wrestling Federation / World Wrestling Entertainment (1991-2007)[modifier | modifier le code]

Débuts comme jobber (1991-1997)[modifier | modifier le code]

En 1991, Garland rencontre le catcheur Phil Apollo qui le recommande pour travailler à la World Wrestling Federation (WWF)[2]. Il est alors un jobber et lutte sous le nom de Scott Taylor[1]. Il perd son premier combat télévisé le 5 octobre face à The Berzeker (en)[5]. Garland est alors encore au lycée et ses apparitions sont néanmoins assez sporadique[3]. Il a notamment l'occasion d'affronter à cette époque des catcheurs bien plus grand et lourd que lui comme Bam Bam Bigelow le 22 février 1993[6].

Au début de l'année 1997, il signe un contrat avec la WWF[3]. En fin d'année, il participe au tournoi pour désigner le nouveau champion des poids mi-lourd de la WWF et élimine Eric Shelley le 17 novembre[7]. Il doit affronter Brian Christopher en demi-finale le 1er décembre mais ce combat n'a pas lieu car Kane l'attaque avant le combat[8].

Too Cool (1998-2001)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Too Cool.

En 1998, Taylor commence à faire équipe avec Brian Christopher[9]. Le 29 mars au cours de WrestleMania XIV ils participent à une bataille royale par équipes remporté par Legion of Doom[10].

World Wrestling Entertainment[modifier | modifier le code]

En avril 2003, Garland part à la WWE (Vince McMahon met un terme à la WWF en 2002), il est drafté à WWE SmackDown C'est pendant ce draft que Garland a reformé une équipe avec son ancien allié : Rikishi. Garland et Rikishi ont rivalisé en Tag Team, en battant les Basham Brothers pour gagner la ceinture WWE Tag Team Championship le 5 février 2004. Garland et Rikishi défendent leurs titres dans un four way tag team match à WrestleMania XX. Leur règne fini le 22 avril 2004 quand ils ont été défaits par Charlie Haas et Rico. Le 16 juillet 2004, la WWE annonce la fin du contrat de Rikishi. Rikishi ne travaille donc plus à la WWE. Pendant cette année si mouvementée, Garland continu de catcher seul à Velocity. Mi-2005, il forme une équipe avec Funaki, dans la cruiserweight division.

En janvier 2007, Garland a fait un draft de courte-durée à RAW. Le 16 février 2007, il est re-transféré à Smackdown !. Le 18 mai 2007, La WWE annonce la fin du contrat de Scott Garland à la WWE.

Le 10 December 2007, Garland retourne à la WWE pour une nuit seulement, pendant les 15 ans de RAW (WWE Raw's 15-Year Special Anniversary Episode). Il retourne à FlashBack Battle Royal, après 15 années d'absence dans cette arène et y fait un 4 men battle royal. Il se fait éliminer par Skinner, toutefois les gens l'ont acclamé lorsque celui-ci a fait sa prise de finition : The Worm sur Irwin R. Schyster.

Il a créé son propre gymnase qui se nomme « Plainfield gymnasium » dans le Plainfield, CT. Il fait un bref retour dans la ville de Plainfield le 1er mars 2008, quand Garland est devenu le Eastern Pro Wrestling's heavyweight champion, en battant Bob Evans dans un match en solo. Evans gagne le titre dans un match-retour dans un match en cage le 17 mai 2008 à Danielson, Connecticut.

American Wrestling Rampage[modifier | modifier le code]

Depuis qu'il s'est fait viré de la WWE, Scott catch régulièrement pour l'American Wrestling Rampage.

Le 20 mars 2009, à Rouen, il fait équipe avec Suicide Machine pour battre l'ancien champion de l'AWR Shawn Maxer et son partenaire Paul Tracey.

Retour à la World Wrestling Entertainment (2012 - )[modifier | modifier le code]

Lors des enregistrements de NXT le jeudi 12 juillet, il est apparu et a battu Heath Slater.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Scott Garland en 2008.
  • Prises de finition et prises favorites
    • Worm (L'adversaire est au sol, allongé sur le dos, l'attaquant est debout, il fait un demi-tour et saute trois ou quatre fois à pieds joints. Pendant que les fans crient les lettres « W » « O » « R » « M », ce dernier se retourne vers son adversaire et commence à faire le ver de terre pendant trois fois. Une fois ces trois fois terminés, l'attaquant commence à faire une danse et plonge sa main sur la poitrine de son adversaire, provoquant ainsi, un atémi.
    • Back suplex
    • Tornado DDT
    • Running bulldog
    • Scoop slam
    • Shuffle side kick

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Coastal Championship Wrestling
    • CCW Heavyweight Championship (1 fois)
  • Eastern Pro Wrestling
    • EPW Heavyweight Championship (1 fois)
    • EPW Tag Team Championship (1 fois)
  • New England Wrestling Association
    • NEWA Heavyweight Championship (5 fois)
    • NEWA Tag Team Championship (2 fois) avec Steve Ramsey

Vie privée[modifier | modifier le code]

À l'automne 1998, Garland se marie avec sa compagne Theresas (dit "Terri"), une infirmière, qu'il a rencontré dans un Kentucky Fried Chicken, à Windham, Maine. Lui et sa femme vivent à Orlando, en Floride, et ont une fille et un fils.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Scotty 2 Hotty », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 31 juillet 2018)
  2. a, b, c, d et e (en) Tom Chard, « Westbrook’s pro wrestling champ still answers the bell » [archive], sur www.pressherald.com, (consulté le 31 juillet 2018)
  3. a, b et c (en) Josh Modaberi, « Too Cool Interview: Scotty 2 Hotty » [archive], sur www.cultofwhatever.com, (consulté le 7 août 2018)
  4. (en) Dan Sargent, « ~The Lord Of The Ring~ WWF Star Scotty 2 Hotty of Westbrook », sur ww.geocities.com (consulté le 13 août 2018)
  5. (en) Tom Hopkins, « WWF Superstars 10/5/1991 », sur www.wrestlingrecaps.com (consulté le 31 juillet 2018)
  6. (en) Haydn Gleed, « WWE Raw Retro Coverage - February 22, 1993: Hulk Hogan returns with a new manager, Shawn Michaels and The Beverly Brothers vs. Tatanka and The Nasty Boys, Terry Taylor vs. Crush, Undertaker match cutoff » [archive], sur www.prowrestling.net, (consulté le 13 août 2018)
  7. (en) Brandon Stroud, « The Best And Worst Of WWF Raw Is War 11/17/97: Black Eye Pleas », sur www.uproxx.com, (consulté le 5 août 2018)
  8. (en) Brandon Stroud, « The Best And Worst Of WWF Raw Is War 12/1/97: Sable Genius » [archive], sur www.uproxx.com, (consulté le 5 août 2018)
  9. (en) « Too Cool », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 7 août 2018)
  10. (en) Rob McNew, « WrestleMania XIV Review », sur www.411mania.com, (consulté le 8 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]