Scorpions de Muret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Scorpions de Muret

Fondé en 2004
Nom officiel Les Scorpions de Muret
Couleurs Noir et Orange
           
Stade Complexe Sportif Nelson Paillou
104 avenue Bernard IV
31600 Muret
Président Flag of France.svg Jérôme Delamare
Entraîneur Flag of France.svg Eddie Diop, Kévin Rey, David Dauvergne, Djeam
Championnat Casque d'argent
Site web Site officiel du club

Les Scorpions de Muret sont un club français de football américain basé à Muret dans le sud de la Haute-Garonne en France.

Le club[modifier | modifier le code]

Le club comprend :

  • une équipe sénior qui évolue dans le Casque d’argent,
  • une équipe junior en U19 National
  • une équipe cadet en U16 Régional

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Champion régional Midi-Pyrénées
  • 2017 : Champion régional Occitanie[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine[modifier | modifier le code]

C'est dans l'esprit d'un jeune habitant du sud de l'agglomération toulousaine, passionné de football américain, que germe l'idée de fonder son propre club. En effet, nous sommes en 2003 et les seuls clubs existants sont situés à plus de 50 kilomètres, au nord de Toulouse.

C'est à la suite de diverses recherches, et après l'approbation de l'ancien président de la ligue régionale que l'aventure familiale prend vie. Le club imaginé dans l'esprit du jeune homme prend le nom des "Scorpions" et c'est en novembre 2004 que le club pose ses valises dans la petite commune de Laffite Vigordane.

Les débuts sont difficiles et commencent à 3 avec la pratique du flag football.

L'envol[modifier | modifier le code]

Il va avoir lieu à l'arrivée de 3 personnalités: Lance Mennen, coach américain, vivant à proximité; Geoffrey Rossignol (ancien président du club de 2010 à 2013) et sa bande d'amis venant du Lycée Charles de Gaulle (Muret) et David Dauvergne (Head Coach et membre du bureau de la Ligue Midi Pyrénées de  2007 à 2013) qui va jouer un rôle important au sein de la structure administrative et sportive du club.

Et c'est avec une dizaine de joueurs et un coach américain que les Scorpions pouvaient voir le jour et commencer des matchs amicaux lors d'un tournoi organisé par Bouloc où les résultats ne sont pas au rendez-vous mais, le fait d'avoir fondé une équipe avec une structure stable rend les gens heureux. Ils continueront sur cette lancée de matchs amicaux durant un an.

Le championnat[modifier | modifier le code]

Après deux années de renforcement, tant sur le plan de l'effectif que de la structure (arrivée dans la commune de Longages), les Scorpions font leur entrée en championnat régional (D4) et visent déjà la montée en division nationale. C'est sur une fiche parfaite (6 victoires en autant de matchs) que le club intègre le championnat de 3e division nationale[Quand ?].

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas pour le petit club qui continue de grandir et souhaite la reconnaissance qu'ont les grands clubs de la région qui sont les Ours de Toulouse et les Comètes de Montrabé.

Durant la saison 2011-2012, les Scorpions de Longages atteignent les portes de la finale Nationale du Championnat de 3e division, mené par son président Geoffrey Rossignol, le Head Coach David Dauvergne, et les nombreux ajustements apportés par Damien Fabre (à l'époque coordinateur offensif).

La saison 2012-2013 fut une année de transition pour le club qui crée alors une section junior à la suite de la demande grandissante chez les jeunes Scorpions. La section atteindra les playoffs pour sa première participation au championnat à 9. C'est sur cette dynamique qu'ils remportent le tournoi amical organisé par l'équipe des Dragons de Marseillan.

Les Scorpions de Muret[modifier | modifier le code]

À partir de 2014, l'équipe s'installe à Muret, au complexe sportif Nelson Paillou.

Le club est « forfait général » dès le second match de la saison 2016, et redescend en division régionale. En 2017, il remporte la finale de cette division contre les Archanges de Perpignan, et remonte en 3e division nationale[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les Scorpions ont trouvé leur public », sur ladepeche.fr, (consulté le 30 juin 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]