Scoop.it

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scoop.it

Création
Fondateurs Guillaume Decugis, Marc Rougier
Forme juridique Inc.
Siège social San Francisco
Drapeau États-Unis
Direction Marc Rougier (président), Guillaume Decugis (DG)
Actionnaires Marc Rougier, Guillaume Decugis, Partech International, Elaia Partners, Orkos Capital, IXO Private Equity
Activité Internet
Produits Curation de contenu
Société mère Scoop.it SAS
Site web scoop.it

Scoop.it une plateforme en ligne de curation de contenu proposant à ses utilisateurs de faire leur propre veille et de partager celle-ci avec d’autres utilisateurs[1].

Créée en 2010 par deux Français, elle est basée à San Francisco et développée en anglais afin de conquérir le marché américain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Scoop.it a été créé fin novembre 2010[2] par deux Français, Marc Rougier et Guillaume Decugis, cofondateurs de la société toulousaine Goojet.

Goojet a été fondée en 2007 et fermée en février 2012 [3], les cofondateurs se sont alors concentrés sur Scoop.it.

Le 9 novembre 2011 le service Scoop.it est ouvert au grand public et propose une série de solutions payantes pour les PME et associations[4].

En 2012, le service Scoop.it est lauréat du forum Netexplo qui distingue les innovations les plus prometteuses[5].

En juillet 2013 la société fait une levée de fonds[6],[7] de 2,6 millions de dollars auprès de Partech International, Elaia Partners, IXO Private Equity et Orkos Capital.

Depuis 2011, 75 millions[7],[8] de personnes auraient visité Scoop.it.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Scoop.it permet de créer un journal en ligne sur un sujet spécifique. L'utilisateur peut découvrir du contenu, le conserver et le classer en fonction du sujet choisi. Il cherche alors des mots clés qui lui permettent d'accéder à des flux d'informations présentes sur le web : blog, réseaux sociaux etc, via la plateforme. Il est possible de partager les informations rassemblées sur Scoop.it sur les différents grands réseaux sociaux.

Un profil utilisateur gratuit peut posséder jusqu'à 2 médias thématiques (topic) ou deux journaux en ligne.

Références[modifier | modifier le code]