Sclerocephalus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sclerocephalus
Description de cette image, également commentée ci-après
Reconstitution de Sclerocephalus haeuseri.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Ordre Temnospondyli
Famille Sclerocephalidae

Genre

 Sclerocephalus
Goldfuss, 1847

Espèces de rang inférieur

  • S. haeuseri (espèce type) (Goldfuss, 1847)
  • S. bavaricus (Branco, 1887)
  • S. nobilis (Krätschmer & Resch, 2005)
  • S. stambergi Klembara & Steyer, 2012
  •  ? S. jogischneideri Werneburg, 1992

Synonymes

  • Klauswaldia Krätschmer & Resch, 2005
  • Lusor Steen, 1938
  • Weissia Branco, 1887

Sclerocephalus est un genre éteint d'amphibiens temnospondyles qui vécurent durant l'Assélien au tout début du Permien inférieur, soit il y a environ entre 298,9 à 295,0 millions d'années.

Ils sont connus principalement en Allemagne en Rhénanie-Palatinat, en particulier près de la ville d'Odernheim am Glan où les calcaires intercalés dans les grès rouges du Rotliegend sont riches en amphibiens fossiles, au point qu'ils ont été appelés les « calcaires à stégocéphales ».

Par son grand nombre de fossiles et leur qualité, c'est l'un des tétrapodes les mieux connus du Paléozoïque.

Description[modifier | modifier le code]

À l'âge adulte, Sclerocephalus pouvait atteindre une longueur de 1,50 mètre. C'est un animal au corps allongé avec une queue aplatie latéralement qui indiquent une vie à dominante aquatique.

Le crâne de l'animal montre l'emplacement d'une glande pinéale. Sa denture est constituée d'une rangée de dents pointues sur les mâchoires inférieures et supérieures et, en arrière, trois paires de dents palatines.

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

A partir du contenu stomacal fossilisé, on a pu déterminer l'alimentation de Sclerocephalus qui se composait principalement de poissons du genre Paramblypterus, mais aussi d'amphibiens (Branchiosaurus, Micromelerpeton) et même de certains de ses congénères.

Classification[modifier | modifier le code]

La classification phylogénétique de Sclerocephalus n'est pas encore stabilisée.

Après avoir été considéré comme un Eryopoidea basal proche du genre Onchiodon par J. A. Boy en 1990[1], il a été placé en 2009 par Schoch & Witzmann en position basale chez les Stereospondylomorpha[2] :

Temnospondyli

Capetus palustris




Dendrerpeton acadianum Dendrerpeton DB.jpg




Trimerorhachis insignis



Dissorophoidea

Acanthostomatops vorax Acanthostomatops vorax.jpg




Ecolsonia cutlerensis



Micropholis stowi





Iberospondylus schultzei Iberospondylus1DB.jpg




Palatinerpeton kraetschmeri


Eryopoidea
Eryopidae

"Onchiodon" frossardi Sclerocephalus frossardi 1DB.jpg




Onchiodon labyrinthicus Onchiodon12DB.jpg



Eryops megacephalus Eryops1DB.jpg




Stereospondylomorpha

Sclerocephalus spp. Sclerocephalus1DB.jpg




Cheliderpeton latirostre



Archegosaurus decheni ArchegosaurusDB3.jpg










Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) J.A. Boy, « Über einige Vertreter der Eryopoidea (Amphibia: Temnospondyli) aus dem europäischen Rotliegend (? höchstes Karbon – Perm). 3. Onchiodon », Paläontologische Zeitschrift, vol. 64,‎ , p. 287–312 (DOI 10.1007/bf02985720)
  2. (en) R. R. Schoch et F. Witzmann, « Osteology and relationships of the temnospondyl genusSclerocephalus », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 157,‎ , p. 135 (DOI 10.1111/j.1096-3642.2009.00535.x)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Sclerocephalus Goldfuss, 1847

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Schoch, R.R. 2003. « The early larval ontogeny of the Permo-Carboniferous temnospondyl Sclerocephalus », Palaeontology, vol. 46, p. 1055-1072.