Scipione Ammirato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Scipione Ammirato ( - ) est un historien italien né à Lecce, dans le royaume de Naples. Son père, qui voulait qu'il fasse des études juridiques, l'envoya étudier le droit à Naples, mais la préférence de Scipione pour la littérature l'empêcha de faire la carrière désirée par son père.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ammirato est né à Lecce, il part ensuite faire des études de droits à Naples, Rome et Padoue avant de partir à Venise et devenir le secrétaire d'Alessandro Contarini[1].

Entré au service de l'Église, Scipione Ammirato séjourna un certain temps à Venise, puis il s'engagea au service du pape Pie IV. En 1569, il partit pour Florence, où il réussit à s'assurer le soutien du duc Cosme Ier de Médicis. Ce mécène lui permit de s'installer au palais Médicis et à la Villa Zopaja, à la condition qu'il y écrivît ses Histoires florentines (Istorie Florentine), qui sont aujourd'hui son œuvre la plus connue[1].

En 1595, il devint chanoine à la cathédrale de Florence. Il mourut en 1601.

Parmi ses œuvres, dont certaines n'ont été publiées qu'après sa mort, se trouvent des discours sur Tacite, et la généalogie de familles de Naples et de Florence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Peter Bondanella, Julia Conaway Bondanella et Jody Robin Shiffman, Dictionary of Italian Literature, GreenWood Press,‎ (lire en ligne), p. 11 (inscription nécessaire) – via Questia Online Library.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Umberto Congedo, La vita e le opere di Scipione Ammirato (notizie e ricerche), 1904, Vecchi, Trani
  • R. De Mattei, «AMMIRATO, Scipione». In: Dizionario Biografico degli Italiani, vol. III, Rome, Istituto della Enciclopedia Italiana, 1961, pp. 1-4.
  • L. Scarabelli, Di Scipione Ammirato e delle sue opere, introduzione alle Istorie fiorentine, Turin, 1853, pp. 7-42.
  • R. De Mattei, Varia fortuna di Scipione Ammirato; Opere a stampa di Scipione Ammirato; Codici di Scipione Ammirato, en "Studi salentini", 8 (1960), pp. 352-407.