Scille lis-jacinthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tractema lilio-hyacinthus

La scille lis-jacinthe ou jacinthe des Pyrénées, Tractema lilio-hyacinthus (L.) Speta (Syn. : Scilla lilio-hyacinthus L.), est une petite plante herbacée printanière à fleurs bleu violacé. Elle appartient à la famille des Liliaceae selon la classification classique. La classification phylogénétique place cette espèce dans la famille des Hyacinthaceae (ou optionnellement dans celle des Asparagaceae). L'épithète spécifique évoque la ressemblance de ses feuilles avec celles des jacinthes et de son bulbe avec celui des lys.

Description[modifier | modifier le code]

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

Plante vivace par son bulbe, localisée dans le sud-ouest de la France, la chaîne des Pyrénées et le Massif central. C'est une espèce surtout montagneuse, qu'on peut rencontrer jusqu'à 2000 m. Elle apprécie les lieux humides, notamment les bords de ruisseaux, dans les bois et les forêts ou les prés. Préférence pour les sols calcaires.

  • Floraison : avril-juin
  • Pollinisation : entomogame
  • Dissémination : barochore

Morphologie générale et végétative[modifier | modifier le code]

Plante basse dépassant rarement 30 cm, poussant en touffes souvent abondantes et denses, à gros bulbe écailleux. Nombreuses feuilles basales (une dizaine en moyenne) d'un vert brillant, assez larges et longues, généralement lancéolées.

Morphologie florale[modifier | modifier le code]

L'inflorescence est un racème simple composé de nombreuses fleurs, porté par une hampe qui s'allonge tout au long de la floraison. Les fleurs (1 à 2 cm) sont entourées de petites bractées membraneuses étroites. De couleur bleu lilas ou violacé, elles se composent de six tépales en étoile. Les six étamines à filets de couleur identique aux tépales ont des anthères bleu foncé.

Fruit et graines[modifier | modifier le code]

Le fruit est une capsule.

À noter[modifier | modifier le code]

  • Toutes les parties de la plante sont toxiques. Cette espèce fait l'objet d'un arrêté de protection dans la région Centre.
  • La jacinthe améthyste, Brimeura amethystina (L.) Chouard, est parfois aussi appelée jacinthe des Pyrénées.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]