Leidos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise
Cet article est une ébauche concernant une entreprise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Image illustrative de l'article Leidos

Création [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 1969, 2013
Fondateurs John Robert Beyster (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Ken Dahlberg (PDG),
Dr. J. R. Beyster (Fondateur)
Forme juridique Entreprise privée
Action New York Stock Exchange (LDOS)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Drapeau des États-Unis 11951 Freedom Drive La Jolla, États-Unis États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction John P. Jumper (en)[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Société militaire privée
Effectif 44 000
Site web www.saic.com

Leidos anciennement, Science Applications International Corporation (SAIC), est une société militaire privée américaine.

La SAIC est réputée pour avoir de nombreuses connexions avec le Département de la Défense des États-Unis, ce qui en fait un partenaire privilégié. Le Pentagone se trouve même à quelques rues du bâtiment principal de l'entreprise.

Beaucoup d'anciens militaires haut-gradés du Pentagone sont passés par la SAIC ou y finiront leur carrière.[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été fondée en 1969 par Dr. J. Robert « Bob » Beyster à La Jolla en Californie et elle est détenue essentiellement par les salariés selon les volontés du fondateur.

En septembre 2013, SAIC scinde ses activités de deux nouvelles entités, la plus petite de deux, spécialisé dans le conseil pour les gouvernements, garde pour nom Science Applications International Corporation, quand la plus grande, davantage spécialisé dans les aspects techniques des services pour les gouvernements, est renommée Leidos[3].

En mars 2015, SAIC acquiert Scitor Corp, une entreprise aux activités similaires, pour 790 millions de dollars[4].

En janvier 2016, Lockheed Martin annonce la fusion de ses activités dans les systèmes informatiques pour les gouvernements avec Leidos, en échangé de 1,8 milliard de dollars[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. annual report
  2. annual report
  3. SAIC board approves services business spin-off, Reuters 9 septembre 2009
  4. Exclusive: Science Applications to buy Scitor for $790 million, Mike Stone, Reuters, 2 mars 2015
  5. Lockheed seals services deal with Leidos, forecasts profit below view, Andrea Shalal, Reuters, 26 janvier 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]