Schnorrer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Schnorrer of Poland à Leipzig
Magazine Die Gartenlaube (1875)

Schnorrer ( שנאָרער , également orthographié shnorrer) est un terme yiddish signifiant « mendiant »[1] ou « parasite » [2]. Le mot Schnorrer est utilisé également en allemand pour décrire une personne qui demande souvent de petites choses, comme les cigarettes ou de petites sommes d'argent, sans offrir une contrepartie, et a donc tendance à signifier resquilleur. En anglais le mot désigne un voleur sournois qui obtiendra de l'argent d'une façon malhonnête.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'humour des Juifs d'Alsace - Schnorrers », sur judaisme.sdv.fr (consulté le )
  2. « Schnorrer - JewishEncyclopedia.com », sur www.jewishencyclopedia.com (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Israël Zangwill. Le Roi des Schnorrers, 1894, traduit de l'anglais par Isabelle di Natale et Marie-Brunette Spire, in L'Humour juif, Omnibus, 2012.
  • L'effet madeleine: petits croquis d'époque autour de mots yiddish, Michel Rubin, 2005 (ISBN 2747589765)