Schlans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Schlans
Schlans
Vue du village de Schlans
Blason de Schlans
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton des Grisons Grisons
Région Surselva
Commune Trun
NPA 7168
N° OFS 3984
Démographie
Population
permanente
80 hab. (avant la fusion)
Densité 9,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 45′ 12″ nord, 9° 00′ 51″ est
Altitude 1 146 m
Superficie 8,83 km2
Divers
Langue Romanche
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton des Grisons
Voir sur la carte administrative du Canton des Grisons
City locator 14.svg
Schlans
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Schlans
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Schlans
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Schlans est une localité et une ancienne commune suisse du canton des Grisons, située dans la région de Surselva.

Histoire[modifier | modifier le code]

Photo aérienne (1957)

Au , elle a fusionné au sein de la commune de Trun.

Monuments et curiosités[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Georges fut reconstruite en 1671 avec la réutilisation partielle du bâtiment précédent. Les peintures murales sur le clocher datent de la fin du XIVe s. et représentent le Christ des jours fériés (le Christ au milieu des symboles des travaux interdits les jours de fête) et la Messe de Saint-Grégoire. Sur la paroi ouest extérieure, l'Epiphanie et la scène avec saint Georges sont un travail lombard remontant à 1515[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2018 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 30 septembre 2018).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Guide culturel de la Suisse, Zurich, Ex Libris, , 445 p., p. 338

Sur les autres projets Wikimedia :