Schiever

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Schiever
logo de Schiever

Création 1871
Forme juridique S.A. Société à directoire et à conseil de surveillance
Slogan Une autre idée de la Grande Distribution
Siège social Avallon
Drapeau de France France
Direction Vincent Picq (Président du Directoire), Pierre Courgeon (Président du Conseil de Surveillance)
Actionnaires Famille Schiever
Activité Grande distribution
Filiales Schiever distribution, Schiever Polska, Eurauchan (en participation)
Effectif 7 100 (2018)[1]
SIREN 425920352
Site web www.schiever.com

Chiffre d'affaires 1,5 milliard € (2018)[1]

Schiever (Anciens Etablissements Georges Schiever et Fils) est une entreprise française de la grande distribution originaire de l'Yonne. Elle exploite environ 160 magasins majoritairement présents dans le Nord-Est de la France. Elle est présente depuis 2001 en Pologne et depuis 2016 au Tadjikistan. Elle est un partenaire de Auchan Holding depuis 1996.

Historique[modifier | modifier le code]

Schiever est une entreprise familiale qui a vu le jour en 1871 quand Euphémie Schiever fonde une entreprise de négoce de vins et spiritueux à Avallon, dans l'Yonne. À partir de 1900, elle devient un grossiste alimentaire. En 1969, elle ouvre son premier supermarché à Semur-en-Auxois[2].

En 1988, elle crée son entrepôt à température dirigée à Vassy. Cet entrepôt de 12 000 m2 permet de stocker les produits ultra frais, les surgelés et les fruits et légumes. En 1994, elle ouvre son premier hypermarché sous l’enseigne Mammouth à Avallon. La même année, elle crée et exploite son premier magasin de bricolage sous l’enseigne Maxibrico.

En , Auchan devient propriétaire de près de 99 % des actions de la centrale d’achat Docks de France à la suite d'une offre publique d'achat lancée quelques mois plus tôt. En octobre, Auchan annonce que les hypermarchés Mammouth de plus de 6 000 m2 prendront l'enseigne Auchan à partir du printemps suivant. L’hypermarché Mammouth d’Avallon change d’enseigne le pour devenir un hypermarché Auchan.

En 1996, Schiever s’engage auprès des éleveurs et groupements d’éleveurs de viande bovine de Bourgogne Franche-Comté afin de proposer une viande bovine de Bourgogne Franche-Comté dans les supermarchés Atac et Maximarché, c'est la naissance de la 1re filière qualité viande bovine.

En 2001, elle s’internationalise en ouvrant un hypermarché en Pologne à Ziélona Góra[réf. nécessaire].

En 2002 un deuxième hypermarché est ouvert en Pologne puis un troisième en 2004 et un quatrième en 2007.

En 2007 à la suite d'un partenariat entre Schiever et le groupe Adeo conclu un an plus tôt, la trentaine de magasins de bricolage Maxibrico changent d’enseigne et deviennent Weldom.

En 2010, Schiever construit un atelier centralisé de boucherie.

En 2011, Schiever ouvre son 1er magasin Bricoman à Tavaux (Jura)[réf. nécessaire].

En 2012, elle ouvre le centre commercial « Porte de Bourgogne » à Sens (Yonne). Il est composé d’un hypermarché Auchan de 9 100 m2, d’une galerie commerciale d’une trentaine de boutiques et d’une zone commerciale.

En 2013, Schiever ouvre son 1er supermarché avec l’enseigne Bi1[3] (nom d’enseigne appartenant à Schiever) à Veigy-Foncenex (Haute-Savoie)[4],[5].

En , Schiever ouvre sa nouvelle enseigne de peinture/décoration Hôli. Ce magasin basé à Auxerre (Yonne) s’adresse aux professionnels et aux particuliers[6],[7]. En , Schiever a ouvert son 8e supermarché Bi1 à Aillant-sur-Tholon.

Depuis le , l’ensemble des supermarchés du groupe Schiever (ATAC, bi1 et Maximarché) soit 115 magasins ont arrêté de commercialiser des œufs de poules élevées en cage. Cette mesure vient renforcer la volonté de Schiever qui depuis bientôt 20 ans, intègre la notion de bien-être animal dans ses relations avec les éleveurs[8].

En 2015 ouverture d'un magasin Kiabi en Pologne.

Fin , Prixbas Mulhouse est redevenu Auchan sous le système Schiever[9].

Le Schiever ouvre le premier hypermarché « Auchan City » d’Asie centrale[10],[11],[12],[13], celui-ci est situé en plein centre de Douchanbé, la capitale du Tadjikistan.

Le Schiever arrête la commercialisation de la viande de lapins élevés en cage au rayon boucherie traditionnelle[14].

Le Schiever ouvre son 13e hypermarché Auchan à Farébersviller en Moselle[15].

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

Implantations[modifier | modifier le code]

En 2018, le groupe Schiever est présent en France dans la grande distribution, où il exploite :

  • 320 magasins alimentaires de proximité et supermarchés
  • 22 hypermarchés dont 9 en Pologne et 1 au Tadjikistan
  • 37 magasins de bricolage
  • 4 restaurants
  • 6 magasins de textile dont 2 en Pologne
  • 4 entrepôts logistiques

Effectifs[modifier | modifier le code]

Au , le groupe Schiever emploie :

  • 7100 collaborateurs
  • dont 5480 en France
  • 1300 en Pologne
  • 320 au Tadjikistan

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « chiffres clés 2018 », sur https://www.schiever.com (consulté le )
  2. Schiever, « Notre histoire - Schiever », Schiever,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Supermarché bi1 - Schiever » (consulté le )
  4. Linéaires, « Enseigne Bi1 : les premières photos », Linéaires,‎ (lire en ligne)
  5. LSA, « Bi1, le nouvel expert du frais », LSA Conso,‎ (lire en ligne)
  6. « Schiever lance (encore) une nouvelle enseigne », Linéaires,‎ (lire en ligne)
  7. Yves Allain, « L’actualité commerciale hebdomadaire », L'Yonne,‎ (lire en ligne)
  8. « Le groupe de distribution Schiever met fin à la vente d’œufs de batterie », (consulté le )
  9. « Prixbas, ex-Auchan, redevient Auchan ! », sur www.lalsace.fr, (consulté le )
  10. « Schiever - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le )
  11. lefigaro.fr, « Auchan ouvre le 1e supermarché du Tadjikistan » (consulté le )
  12. « Nos enseignes au Tadjikistan », sur http://www.schiever.com, (consulté le )
  13. « VIDÉO GRANDE CONSO : Auchan au Tadjikistan » [vidéo], sur YouTube (consulté le )
  14. « Un distributeur dit non aux cages », sur http://www.lafranceagricole.fr/actualites/elevage/lapin-bien-etre-animal-un-distributeur-dit-non-aux-cages-1,1,1744694796.html, (consulté en )
  15. « La recette shopping loisirs de B’est en images », sur www.lsa-conso.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]