Schesaplana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schesaplana
La Schesaplana vu du nord-ouest
La Schesaplana vu du nord-ouest
Géographie
Altitude 2 965 m
Massif Rätikon (Alpes)
Coordonnées 47° 03′ 14″ nord, 9° 42′ 26″ est
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Suisse Suisse
Land
Canton
Vorarlberg
Grisons
District
Région
Bludenz
Prättigau/Davos
Ascension
Première , par Christa Barball, Claus Manall et David Pappus ou dans les années 1730 par Nicolin Sererhard
Voie la plus facile depuis le lac de Lün, versant Est

Géolocalisation sur la carte : canton des Grisons

(Voir situation sur carte : canton des Grisons)
Schesaplana

Géolocalisation sur la carte : Vorarlberg

(Voir situation sur carte : Vorarlberg)
Schesaplana

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Schesaplana

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Schesaplana

Le Schesaplana est un sommet des Alpes, à 2 965 m (référence autrichienne) ou 2 964,3 m (référence suisse), point culminant du Rätikon, marquant la frontière entre l'Autriche (Vorarlberg) et la Suisse (canton des Grisons).

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue sur le Lünersee depuis la frontière entre l'Autriche et la Suisse, à quelques mètres du sommet du Schesaplana.
Lac près du glacier Brandner avec au fond le Schesaplana.

Côté autrichien, le Schesaplana domine les communes de Brand, Bürserberg, Bürs, Bludenz, ainsi que le lac de Lün.

Côté suisse, il domine Seewis, Schiers, Jenaz, ainsi que Triesen, Triesenberg et Vaduz de la principauté du Liechtenstein.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première ascension du sommet est attribuée à David Pappus, accompagné par Christa Barball et Claus Manall dès le 24 août 1610. Toutefois, cette ascension n'a jamais réellement convaincue, les alpinistes n'ayant pu apporter la moindre preuve de leur ascension.

La véritable première ascension documentée a été réussie par une cordée de trois compagnons avec à leur tête Nicolin Sererhard dans les années 1730. Pour parvenir à leur objectif, ils sont partis de Seewis (Suisse) pour rejoindre le village autrichien de Brand.

Ascension[modifier | modifier le code]

Vue panoramique sur le Brandner Gletscher depuis le sommet du Schesaplana.
Cirque du Schesaplana depuis la Totalp Hütte ou la Schesaplana Hütte.
Vue depuis le sommet sur le glacier Brandner.

Le Schesaplana est un sommet accessible pour les randonneurs confirmés et relativement prisé depuis plusieurs années grâce à différents avantages.

D'une part, sa situation géographique est intéressante, au cœur des Alpes, à proximité immédiate de la Suisse, de l'Allemagne et du Liechtenstein. L'ascension impose par ailleurs la traversée de la frontière entre l'Autriche et la Suisse dans un sens ou l'autre.

D'autre part, il offre un panorama au cœur de l'Europe et des Alpes. Depuis le sommet, lorsque le ciel est parfaitement dégagé, on peut y observer le Piz Buin, le lac de Constance, le glacier d'Aletsch, les Alpes du Sud de l'Allemagne (Zugspitze), d'Autriche (Grossglockner), d'Italie (Dolomites) ainsi que certains hauts sommets français, à l'instar du mont Blanc.

Et surtout, il dispose de trois accès parfaitement balisés et sécurisés :

  • depuis Brand, possibilité de débuter l'ascension depuis le village ou d'effectuer le départ depuis le parking du lac de Lün (Lünersee) et sa télécabine estivale (ouverte généralement entre mi-juin et fin septembre). Depuis le lac, monter vers la Totalp Hütte (h) — possibilité d'y loger ou de se restaurer — puis entamer l'ascension au sommet (h 30) ;
  • depuis Brand, par le Brandner Gletscher. Depuis le village, prendre la direction de la Oberzalim Hütte (1 889 m) puis monter jusqu'à la Mannheimer Hütte (2 679 m) avant de redescendre pour la traversée du glacier, réservée aux randonneurs expérimentés et équipés. Enfin débuter l'ascension finale vers le Schesaplana qui fait face ;
  • ou depuis Seewiss, rejoindre la Schesaplana Hütte (1 908 m) puis effectuer l'ascension.

La voie la plus empruntée par les randonneurs est celle passant par le Lünersee, pour le panorama exceptionnel qu'offre ce versant au-dessus du lac et les cinq refuges directement sur le chemin, du départ avec la Schattenlagant Hütte jusqu'à la Totalp Hütte.