Aller au contenu

Scharans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Scharans
Scharans
Vue du village de Scharans
Blason de Scharans
Armoiries
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton des Grisons Grisons
Région Viamala
NPA 7412
No OFS 3638
Démographie
Population
permanente
822 hab. (31 décembre 2022)
Densité 58 hab./km2
Langue Allemand
Géographie
Coordonnées 46° 43′ 00″ nord, 9° 27′ 00″ est
Altitude 760 m
Superficie 14,29 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
Scharans
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
Scharans
Géolocalisation sur la carte : canton des Grisons
Voir sur la carte administrative du canton des Grisons
Scharans
Liens
Site web www.scharans.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Scharans est une commune suisse du canton des Grisons, située dans la région de Viamala.

Monuments et curiosités[modifier | modifier le code]

Le village de Scharans[3] situé à l'entrée de l'alter Schyn possède un noyau médiéval aujourd'hui encore bien conservé. Le centre du village ainsi que la maison Bardill (ancienne maison Gees) sont reconnus comme biens culturels suisses d'importance nationale[4].

  • L'église réformée a été reconstruite vers 1490 sur un édifice plus ancien. La nef avec voûte à nervures en losanges est l'œuvre d'Andreas Bühler[5], la voûte à nervures réticulées du chœur est de Steffan Klain[6]. L'étage des cloches en bois, surmonté d'un toit en pavillon au-dessus de la maçonnerie romane du clocher date de la même époque. À l'intérieur, tabernacle mural du gothique tardif avec l'inscription « Meister Steffan » ainsi que marque de tâcheron de Bernardo de Poschiavo[7].
  • Dans le sud du village, maison Bardill sur l'emplacement d'une métairie épiscopale construite 1605. Peintures d'Hans Ardüser[8], rouleaux et guirlandes caractéristiques ainsi qu'armoiries des Trois Ligues[9] et du constructeur.
  • Maison Buchli-Balzer construite en 1668 avec peintures sur la façade[10].
  • Maison communale bâtie en 1978 par l'architecte Monika Brügger[10].
Vue aérienne de 2 000 m par Walter Mittelholzer (1925).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel » Accès libre, sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes » Accès libre [xls], sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. « Scharans », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )
  4. Inventaire suisse des biens culturels d'importance nationale et régionale, édition de 1995.
  5. « Bühler, Andreas », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )
  6. « Klain, Stephan », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )
  7. « Bernardo de Poschiavo », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )
  8. « Ardüser, Hans (le Jeune) », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )
  9. « Ligues rhétiques », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )
  10. a et b Guide culturel de la Suisse, Zürich, Ex Libris, , 445 p., p. 337

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :