Schœnau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schönau.
Schœnau
Schœnau
La mairie.
Blason de Schœnau
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Sélestat-Erstein
Canton Sélestat
Intercommunalité C.C. du Ried de Marckolsheim
Maire
Mandat
Gérard Bernard
2014-2020
Code postal 67390
Code commune 67453
Démographie
Population
municipale
592 hab. (2015 en augmentation de 1,37 % par rapport à 2010)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 13′ 25″ nord, 7° 38′ 48″ est
Altitude Min. 164 m
Max. 172 m
Superficie 10,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Schœnau

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Schœnau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Schœnau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Schœnau

Schœnau est une commune française. La commune est située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Ses origines remontent à l´époque médiéval. Son nom signifie «Schöne = beau» et « die Au = pré », pouvant se traduire par « Beau pré (ou belle prairie) humide ». C’est une appellation courante de part et d’autre du Rhin, notamment en plaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se situe en centre Alsace, au milieu du fossé rhénan. C´est l´un des villages qui se situe à moins de 500 m du Rhin. Le village se trouve à 14 km de Sélestat et à 52 km de Strasbourg et à 11 km de Marckolsheim. Situé non loin des inondations provoquées par les crus en hivers dans le Ried, ses alentours ne sont jamais touchés par les remontées d'eau de la nappe phréatique (surtout depuis la Canalisation du Rhin au début du XXe siècle). Le paysage offre une dynamique très particulaire avec une vu d’ensemble sur la ligne bleu (Vosges), également sur la forêt noir, de belles promenade peuvent être effectuées au bord du Rhin ainsi qu'au alentour.

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen-Âge[modifier | modifier le code]

Les plus vieille trace du village remontent au début du dernier millénaire, effectivement le village détient une motte castrale faisant une dizaine de mètres de haut, entourée d´un fossé encore visible (rempli d´eau à l'époque), et de deux bas-cours (dont celle de l'est détruite vers 1960 pour laissé place à l'agriculture). Sur la motte s'élevait l'un des tout premiers châteaux médiévaux, fait de terre et de bois, habité à l'époque par le seigneur Von Schönaw, seigneur et propriétaire des lieux. Cette dernière et l'une des mieux conservée en Alsace.

D´après de très nombreuses poteries et de tessons trouvés sur le site, la construction du château remonterait au XIe siècle, mais des monnaies trouvées sur ce dernier nous montrent, que le site fut beaucoup fréquenté aux alentours du XIIIe siècle au XVe siècle. Beaucoup de douilles lebel ont aussi été trouvées sur celle-ci datent de la Première Guerre mondiale, cela nous montre qu'elle était également un endroit apprécié des tireurs. Le château a été définitivement détruite en 1494, après avoir été plusieurs fois assiégée au cours des deux précédents siècles.

Voici la toponymie du village au fille des siècles: Schönaw (1509); Schönau (1780); Schoenau (1919);

Deuxième Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939. Schœnau est alors bombardé et plus de 70% du village fut détruit sous les bombes et les flemmes. Durant la guerre, 520 000 Français sont évacués des zones frontalières comprises entre la ligne Maginot et l’Allemagne. Les habitants du Bas-Rhin sont évacués vers la Dordogne, l'Indre et la Haute-Vienne.

La population de Schœnau est évacuée vers Coux-et-Bigaroque.

Une circulaire préfectorale datée du 1er août 1940 et envoyée aux maires des communes d'accueil en Dordogne informe les 80 000 Alsaciens installés en Dordogne que « en accord avec les autorités d'occupation le rapatriement des évacués du Bas-Rhin allait commencer », chacun étant libre de partir ou de rester.

Le Bas-Rhin et le Haut-Rhin sont intégrés au pays de Bade sous administration allemande.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Schœnau

Les armes de Schœnau se blasonnent ainsi :
« De gueules au fer à cheval d'or, accompagné de trois croisettes du même. »[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Gérard Bernard[2]    
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Coux-et-Bigaroque (France) (Dordogne).

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 592 habitants[Note 1], en augmentation de 1,37 % par rapport à 2010 (Bas-Rhin : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
398 384 485 545 605 626 642 677 712
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
715 729 749 681 620 635 578 558 511
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
492 499 502 472 465 449 454 425 409
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
406 416 389 448 420 473 525 533 540
2013 2015 - - - - - - -
595 592 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La motte castrale se trouve rue du Nord à la sortie du village après 500 m à droite. Rien de remarquable d'un premier abord, mais c'est un des vestiges et des origines de l'histoire de Schœnau.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La toponymie alsacienne, Jean SCHWEITZER, éditions Jean-Paul GISSEROT, 2001

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]