Scandale d'espionnage à Hewlett-Packard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le scancale d'espionnage à Hewlett-Packard est une affaire révélée le 5 septembre 2006 par Newsweek[1] mettant en cause Patricia Dunn, à l'époque présidente du Conseil d’administration de la firme.

Patricia Dunn a missionné une agence de détectives privés[2] afin de trouver la source de fuites d'informations à la presse de délibération du Conseil[3]. Ces détectives ont utilisé, avec l'autorisation de madame Dunn, une technique illégale (le pretexting) pour obtenir des informations sur les membres du Conseil d'administration et des journalistes[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Suspicions and Spies in Silicon Valley », sur Newsweek.com
  2. leconomiste.com, « HP au cœur d’un scandale d’espionnage - Leconomiste.com » (consulté le 17 avril 2015)
  3. « Hewlett-Packard, espionnage en série », sur Libération.fr (consulté le 17 avril 2015)
  4. « Scandale d'espionnage à Hewlett-Packard », sur L'Obs (consulté le 17 avril 2015)