Sayat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Puy-de-Dôme
Cet article est une ébauche concernant une commune du Puy-de-Dôme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Sayat
Vue de Sayat en 2004.
Vue de Sayat en 2004.
Blason de Sayat
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Riom
Canton Cébazat
Intercommunalité Communauté de communes Riom Limagne et Volcans
Maire
Mandat
Nicolas Weinmeister
2014-2020
Code postal 63530
Code commune 63417
Démographie
Population
municipale
2 220 hab. (2014)
Densité 268 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 49′ 38″ nord, 3° 03′ 12″ est
Altitude Min. 390 m – Max. 818 m
Superficie 8,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Sayat

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Sayat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sayat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sayat
Liens
Site web sayat.fr

Sayat est une commune française située dans le département du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie de l'aire urbaine de Clermont-Ferrand.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La ville est située à 5,8 km au nord-nord-ouest de Clermont-Ferrand[1].

Le village d'Argnat fait partie de la commune de Sayat.

Cinq communes jouxtent Sayat[2] :

Communes limitrophes de Sayat
Malauzat, Volvic
Chanat-la-Mouteyre Sayat Blanzat
Durtol

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le Bédat[2].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Le centre de la ville est desservi par les routes départementales 762 et 764. À l'ouest, la route départementale 943 relie l'agglomération clermontoise à Volvic (Le Cratère), tandis que la RD 450 rejoint la RD 15 en direction de Malauzat[2].

Le village d'Argnat est traversé par la RD 762. Une RD 776 relie la RD 943 à Chanat-la-Mouteyre[2].

Transport ferroviaire[modifier | modifier le code]

La ligne d'Eygurande - Merlines à Clermont-Ferrand passe à l'ouest de la commune, près d'Argnat[2]. Les gares ferroviaires les plus proches sont Durtol - Nohanent et Volvic et permettent de rejoindre Clermont-Ferrand en TER Auvergne.

Transport en commun[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne 32 du réseau T2C, reliant la place Gaillard, à Clermont-Ferrand, à Sayat Bel Air ou à Argnat Le Mas via Nohanent. Un service de transport à la demande est assuré aux heures creuses, permettant une correspondance avec le tramway à l'arrêt Gaillard ou la ligne C aux arrêts Tamaris ou Chambre de Commerce[3].

D'ici 2018, Sayat devrait quitté le SMTC et rejoindre le réseau de Transports en commun de Riom Limagne et Volcans.

Histoire[modifier | modifier le code]

Autrefois, Sayat faisait partie de « Saint-Vincent-les-Blanzat » qui était constitué de Blanzat et de Sayat. Finalement, en 1776, les Sayatois décidèrent de construire leur propre église ; ainsi, à la Révolution, ils purent avoir leur propre commune. Les travaux durèrent deux ans et l'église fut achevée en 1789. La municipalité s'appelait « Saint-Vincent et Sayat » en 1793[4].

On y trouve aujourd'hui le château de Féligonde qui fut à une époque une maison forte appartenant à Antoine de Brion en 1606, puis transformé et restauré sous Louis XIII.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le maire sortant ne s'est pas représenté. Aux élections municipales de 2014, Nicolas Weinmeister a été élu au premier avec 74,23 % des voix. Le taux de participation est de 73,12 %[5].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Robert Couzon DVD  
mars 2014 en cours Nicolas Weinmeister[6] DVD 3e vice-président de Riom Limagne et Volcans chargé de la mobilité[7]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Sayat faisait partie, en 1793, du district de Clermont-Ferrand et du canton de Cébazat, puis en 1801 de l'arrondissement de Clermont-Ferrand et du canton de Clermont-Ferrand-Est. En 1982, le découpage cantonal autour de Clermont-Ferrand est modifié ; Sayat est rattachée au canton de Gerzat[8],[4] jusqu'en 2015.

À la suite du redécoupage des cantons du département de 2014, la commune est rattachée au canton de Cébazat[9].

Les limites territoriales des cinq arrondissements du Puy-de-Dôme ont été modifiées afin que chaque nouvel établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre soit rattaché à un seul arrondissement au [10]. La communauté de communes Riom Limagne et Volcans est rattachée à l'arrondissement de Riom ; ainsi, Sayat est passée le de l'arrondissement de Clermont-Ferrand à celui de Riom[11].

Au niveau judiciaire, Sayat dépend de la cour administrative d'appel de Lyon, de la cour d'appel de Riom, de la cour d'assises du Puy-de-Dôme et des tribunaux administratif, d'instance, de grande instance et de commerce de Clermont-Ferrand[12].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[14],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 220 habitants, en augmentation de 0,32 % par rapport à 2009 (Puy-de-Dôme : 2,3 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
644 400 649 700 765 1 115 1 109 1 144 1 139
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 167 1 183 1 153 1 164 1 148 1 105 1 111 1 108 1 106
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 047 1 019 966 818 869 859 846 848 901
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
1 038 1 215 1 733 1 996 2 208 2 256 2 281 2 184 2 220
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006 [15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Sayat dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Elle gère une école maternelle et une école élémentaire publiques. Le village d'Argnat possède une école maternelle publique[16].

Les collégiens se rendent à Volvic[17] et les lycéens à Clermont-Ferrand, au lycée Ambroise-Brugière pour les filières générales et STMG ou aux lycées Lafayette ou Roger-Claustres pour la filière STI2D[18].

Économie[modifier | modifier le code]

  • La société Hermès possède, à Sayat, depuis 1990, un atelier de production qui emploie deux cents salariés[19][réf. incomplète].
  • La maison d'édition De Borée (fondée en 1989) a son siège à Sayat.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Moulin à huile et à farine
  • À Argnat : église, lavoir ; voir aussi :

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

La totalité du territoire de la commune de Sayat est comprise dans le parc naturel régional des volcans d'Auvergne, conformément au décret no 2013-520 du 19 juin 2013[20].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • L'abbé Annet Cohade a été curé à Argnat. Il est enterré au cimetière de Vernines, dans la tombe de son neveu : Jean Beaudonnat (1873-1957), et de son petit-neveu : Joseph Beaudonnat (1903-2002).
  • Albert Paulin, député SFIO du Puy-de-Dôme, vice-président de la Chambre des députés, conseiller général du canton de Clermont-Ferrand-Est.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Sayat Blason Tranché, au premier de gueules à la tête de chien d'argent colletée d'or et tenant dans sa gueule un pain du même, à la bande ondée brochant sur la partition, à la crosse d'or brochant en pal sur le tout, au chef d'or chargé d'une fleur de lys d'azur accostée de deux mouchetures d'hermine de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Orthodromie entre Sayat et Clermont-Ferrand », sur Lion 1906.
  2. a, b, c, d et e Carte de Sayat sur le site Géoportail de l'IGN (consulté le 18 novembre 2016).
  3. « Service transport à la demande régulier », Votre trajet, sur t2c.fr (consulté le 24 avril 2015).
  4. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Résultats des élections municipales de 2014 sur le site du ministère de l'Intérieur.
  6. « Liste des Maires du Puy-de-Dôme » [PDF], Préfecture du Puy-de-Dôme,‎ (consulté le 23 juin 2014).
  7. « Frédéric Bonnichon élu à la tête de Riom, Limagne et Volcans », La Montagne,‎ , p. 11 (éditions du Puy-de-Dôme).
  8. « Décret no 82-122 du 2 février 1982 portant modification et création de cantons dans le département du Puy-de-Dôme », sur Légifrance, Journal officiel de la République française,‎ (consulté le 9 novembre 2016), p. 459.
  9. Décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme.
  10. « Modification des limites territoriales des arrondissements du Puy-de-Dôme au  », sur puy-de-dome.gouv.fr, Préfecture du Puy-de-Dôme,‎ (consulté le 15 mars 2017).
  11. Préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes, « Arrêté no 16-536 du 21 décembre 2016 portant sur les modifications des limites territoriales des cinq arrondissements du Puy-de-Dôme » [PDF], Recueil des actes administratifs no 63-2016-065, sur puy-de-dome.gouv.fr, Préfecture du Puy-de-Dôme,‎ (consulté le 15 mars 2017), p. 211-214.
  12. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur annuaires.justice.gouv.fr, Ministère de la Justice (consulté le 9 novembre 2016).
  13. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  16. Annuaire des établissements scolaires de Sayat sur le site du ministère de l'Éducation nationale.
  17. « SECTORISATION - DEPARTEMENT du PUY-DE-DÔME » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme,‎ (consulté le 21 août 2016).
  18. « Sectorisation des lycées - Département du Puy-de-Dôme » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme,‎ (consulté le 21 août 2016).
  19. La Montagne, 13 février 2012.
  20. « Décret no 2013-520 du 19 juin 2013 portant classement du parc naturel régional des Volcans d'Auvergne (région Auvergne) », sur Légifrance (consulté le 24 avril 2015).