Sayanim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les sayanim (hébreu : סייענים, singulier : sayan, de l'hébreu aide, assistant) seraient, depuis la publication de l'ouvrage d'un ancien agent des services secrets israéliens, Victor Ostrovsky[1], des agents passifs appelés plus communément « agents dormants », établis en dehors d’Israël, prêts à aider les agents du Mossad en leur fournissant une aide logistique[2]. Le terme désigne également des Palestiniens ayant accepté de collaborer avec l'armée israélienne[3],[4] ou les juifs de la diaspora décidant de collaborer de manière momentanée avec le Mossad par sentiment de patriotisme envers Israël (affaire Lavon).

Description[modifier | modifier le code]

En principe, les sayanim ne s'engagent que dans des activités légales et ils ne s'associent pas à des opérations de renseignements ou d'espionnage, malgré des exceptions notables[5],[6]. L'ancien agent du Mossad Victor Ostrovsky évoque leur existence dans ses mémoires.

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Le roman, Le Printemps des Sayanim de Jacob Cohen évoque ces réseaux d'agents. La Parabole d'Esther de Gilad Atzmon aborde également le sujet.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victor Ostrovsky et Claire Hoy, By Way of Deception: The Making of a Mossad officer, « Comment le Mossad a poussé l’Amérique à bombarder la Libye et à combattre l’Irak », St Martin's Press, New York, 1990.
  • Jeffrey T. Richelson, « The Mossad Imagined: The Israeli Secret Service in Film and Fiction », International Journal of Intelligence and CounterIntelligence, vol. 20, n°1, 2007, p. 136–166.
  • In the novels "Slave Tracks" and "The Ghost Operator" kidnap resolution specialist, Marcus Miller details working with the Sayanim in South America and Europe. Published independently by Amazon in 2016 and 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jeffrey T. Richelson, « The Mossad Imagined: The Israeli Secret Service in Film and Fiction », International Journal of Intelligence and CounterIntelligence, vol. 20, n°1, 2007, p. 137–138
  2. (en) Jeffrey T. Richelson, « The Mossad Imagined: The Israeli Secret Service in Film and Fiction », International Journal of Intelligence and CounterIntelligence, vol. 20, no 1,‎ , p. 136-166
  3. (en) Collaboration in the Occupied Territories : Human Rights Abuses and Violations, Jérusalem, B'Tselem, , 209 p.
  4. Larry Derfner, « Thank you for your cooperation », Jerusalem Post, (consulté le 11 août 2010)
  5. Voir page 127 in When reason fails: portraits of armies at war : America, Britain, Israel and the future, Michael Goodspeed, Praeger Publisher, 2002
  6. Voir par exemple l'Opération Susannah