Sayaka Shoji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sayaka Shoji
Sayaka Shoji par Claude Truong-Ngoc février 2014.jpg

Sayaka Shoji en 2014.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (34 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
庄司紗矢香Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Label
Site web

Sayaka Shoji (庄司 紗矢香, Shōji Sayaka?), née le à Tokyo, est une violoniste classique japonaise.

Elle est la première Japonaise à avoir remporté le premier prix au concours Paganini à Gênes, en 1999 et elle en est aussi la plus jeune lauréate.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans une famille d’artistes (sa mère est peintre, sa grand-mère poétesse), Sayaka Shoji a passé son enfance à Sienne, en Italie. Elle a d'abord appris le piano, puis a commencé à jouer du violon à l'âge de 5 ans. Elle a suivi à la Hochschule für Musik und Tanz Köln l’enseignement de Zakhar Bron et a été diplômée en 2004. Parmi ses autres professeurs, on peut mentionner Sashko Gawrillow, Uto Ughi et Shlomo Mintz.

Zubin Mehta a été son fervent supporter. Quand Sayaka Shoji a auditionné pour lui, en 2000, il a immédiatement modifié son programme afin qu’elle puisse réaliser son premier enregistrement avec l’Orchestre philharmonique d'Israël dès le mois suivant, et l’a ensuite invitée à se produire avec le Bayerische Staatsoper et l’Orchestre philharmonique de Los Angeles.

Sayaka Shoji au Château de Franconville avec son Stradivarius Récamier

Depuis lors, Sayaka Shoji est régulièrement invitée par de nombreux orchestres de premier plan, dont l’Orchestre philharmonique d'Israël, l’Orchestre philharmonique de Berlin, l’Orchestre symphonique de Londres, l’Orchestre symphonique de Baltimore, l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre de l'Académie nationale Sainte-Cécile et l’Orchestre symphonique de la WDR de Cologne sous la baguette de Lorin Maazel, Iouri Temirkanov et Semyon Bychkov.

Sayaka Shoji enregistre pour le label Deutsche Grammophon et joue sur un Stradivarius de 1729, le Récamier , mis à sa disposition par Ueno Fine Chemicals Industry Ltd.

Discographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]