Sayadaw U Pandita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le bouddhisme
Cet article est une ébauche concernant le bouddhisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sayadaw U Pandita
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Insein (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
BangkokVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Sayadaw U pandita né le à Insein (Région de Yangon), Birmanie britannique, et mort le [1], est l'un des maîtres du bouddhisme theravada birman.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sayadaw U Pandita est né en Birmanie le 29 juillet 1921 et est ordonné moine à l'âge de sept ans. Il suit la voie enseignée par Mahasi Sayadaw.

À partir de 1951, il se rend dans de nombreux pays d'Asie, en Europe et aux États-Unis pour y enseigner la méditation vipassana.

Il était moine d'un monastère à Rangoon.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Dans la lignée de Ledi Sayadaw et Mahasi Sayadaw, Sayadaw U Pandita se réfère à la littérature theravadin et donc essentiellement au Tipitaka.

Sayadaw U Pandita décrit comment le yogi pratiquant vipassana atteint quatre vipassana jhanas, rencontrant de plus en plus de tranquillité en méditant, jusqu'à ce que survienne le stade de bhanga nupassana, la dissolution. Le yogi cheminera alors vers le stade de l'équanimité envers tous les phénomènes et atteindra le quatrième vipassana jhana.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Sayadaw U Pandita, influential Burmese meditation master, dead at 94 », sur lionsroar.com, 16 avril 2016

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dans cette vie même, Adyar, Paris 2003