Saxifrage à feuilles opposées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saxifraga oppositifolia

Saxifraga oppositifolia - Muséum de Toulouse

La Saxifrage à feuilles opposées (Saxifraga oppositifolia) est une plante herbacée vivace du genre Saxifraga et de la famille des Saxifragacées.

Description[modifier | modifier le code]

Les fleurs sont rose ou violacées. Les étamines peuvent être orangées. L'altitude maximale habituellement rencontrée où poussent ces fleurs sous forme de petits coussins, est de 3 800 m. Cependant, en 2011 et en Suisse, un botaniste a fait la découverte insolite d'une Saxifraga oppositifolia à plus de 4 505 m, altitude à laquelle le gel est effectif chaque nuit[1],[2]. En 2012, en France, cette plante a été rencontrée par des chercheurs à 4 070 m dans le massif des Écrins ; c'est la première fois qu'une plante est découverte à plus de 4 000 m dans les Alpes françaises[2].

Cette plante avait été découverte en 1878 à 3 700 m d'altitude, parmi trois espèces de plantes, par l'alpiniste Paul Guillemin ; l'existence de plantes à une telle altitude étaient une révolution dans la connaissance en botanique de cette époque[2].

Statut[modifier | modifier le code]

En France cette espèce est protégée en Auvergne (Article 1).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Antoine Chandellier, « Quand des fleurs s'épanouissent au royaume des neiges éternelles », Le Dauphiné Libéré,‎ , p. 36
  2. a, b et c « La plante la plus haute de France ! », Parc national des Ecrins,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]