Saxifragaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille des Saxifragaceae (Saxifragacées) est constituée de plantes à fleurs dicotylédones ; elle comprend environ 600 espèces réparties en une trentaine de genres. Ce sont des plantes herbacées parfois succulentes, annuelles ou pérennes, des zones froides à tempérées principalement dans l'hémisphère nord. Plantes d'aspect divers, herbacées ou ligneuses, à feuilles alternes ou opposées, généralement sans stipules.

Le genre Saxifraga est bien représenté dans la flore des Alpes.

La classification phylogénétique place cette famille dans l'ordre des Saxifragales.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient du genre type Saxifraga qui dérive du latin sax, saxum, pierre, rocher, et frag, fragere, briser[1]. Il s'agit d'un nom de diverses plantes de rochers censées aussi réduire la "pierre" (ou gravelle) de la vessie[2]. De fait certains auteurs du moyen-âge assimilaient le Saxifraga au Lithospermum, aussi appelé « casse-pierre », dont « les semences, dures comme la pierre, passaient pour pouvoir dissoudre les calculs vésicaux [3] ».

Synapomorphies du taxon[modifier | modifier le code]

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (28 avr. 2010)[4] :

Selon Angiosperm Phylogeny Website (21 mai 2010)[5] :

Selon DELTA Angio (24 nov. 2018)[6] :

Selon ITIS (24 nov. 2018)[7] :

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le genre Rodgersia est dédié à l'amiral John Rodgers (1812-1882) (article anglais) qui dirigea la United States North Pacific Exploring Expedition (article anglais) de 1852 à 1855, expédition au cours de laquelle le genre Rodgersia fut découvert.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Cailleux et Jean Komorn, Dictionnaire des racines scientifiques : 3ème édition revue et augmentée de plus de 1200 entrée nouvelles, Paris, SEDES-CDU, , 264 p. (ISBN 2-7181-3708-8), p. 110, 213
  2. Paul-Victor Fournier, Les quatre flores de la France : Corse comprise (Générale, Alpine, Méditerranéenne, Littorale), Paris, Lechevalier, , 1104 p. (ISBN 978-2-7205-0529-4), p. 468
  3. (fr + ar) Moïse Maïmonide (trad. de l'arabe par Max Meyerhof), L'explication des noms de drogues : Un glossaire de matière médicale composé par Maímonide [« شَرحُ أسما العُقَّار (en arabe : sharh 'asma al-'uqqar?) »] [« Expliquer le nom des médicaments »], t. 41, Le Caire, Institut français d'archéologie orientale,‎ , 327 (258-fr+69-ar) p. (lire en ligne), p. 175
  4. NCBI, consulté le 28 avr. 2010
  5. Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 21 mai 2010
  6. DELTA Angio, consulté le 24 nov. 2018
  7. ITIS, consulté le 24 nov. 2018

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :