Savon de Castille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un savon de Castille.

Le savon de Castille est un type de savon résultant de la saponification d’un mélange d’eau, de soude et d’huile d’olive.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Romains du Ier siècle connaissaient le savon, et Zosime de Panopolis l’a décrit, ainsi que sa fabrication, vers l’an 300[1]. Traditionnellement, les apothicaires de l’époque connaissaient les noms latins de sapo hispaniensis (savon espagnol) ou sapo castilliensis (savon castillan). Après les croisades, la production de ce savon s’est étendue à l’ensemble de la région méditerranéenne. Ce savon est appelé aujourd’hui, par antonomase, « de Castille », même si cette région n’était pas la seule à produire ce type de savon, mais parce qu’il y est produit à grande échelle et qu’il a été exporté, principalement au cours de l’ère moderne, à partir de la Castille vers de nombreuses parties d’Europe et d’Amérique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James R. Partington, A history of Greek fire and gunpowder, (lire en ligne), p. 307.