Savinien de Rilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Savinien de Rilly
Image dans Infobox.
Sur un vitrail de la cathédrale de Troyes
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Autres informations
Étape de canonisation
Fête

Savinien de Rilly ou Sabinien ou saint Savinien est un saint chrétien, martyr en 275, fêté le 29 janvier[1].

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Savinien, premier apôtre du christianisme dans le diocèse de Troyes, est un Grec venu en 271 de l'île de Samos jusqu'à Troyes, pour enseigner l'évangile.

L'empereur Aurélien qui se trouvait alors en Gaule, et qui persécutait les Chrétiens, effrayé par son idolâtrie[Quoi ?], le fit enfermer. Savinien arriva à s'enfuir en suivant la Seine et chercha refuge à Rilly. Poursuivi par les soldats, il fut rejoint dans ce village et y eut la tête tranchée le . Sa sœur Savine expira de douleur dans un autre village, qui par la suite pris le nom de Sainte-Savine et appartient aujourd'hui à la Communauté de l'agglomération troyenne (CAT).

La sépulture, ignorée jusque vers la fin du IIIe siècle, fut retrouvée par Sainte Syre, une veuve du pays d'Arcis-sur-Aube (pagus Arcensis), originaire d'Irlande ou d'Écosse. Étant aveugle, elle fit un pèlerinage jusqu'au lieu où elle pensait trouver Savinien. C'est ainsi qu'elle arriva au village, guidée par un enfant à Rilly, et qu'elle recouvra la vue lorsqu'elle fut sur le lieu où saint Savinien était enterré. Ne doutant pas que Savinien venait d'opérer un miracle en sa faveur, elle creusa le sol et retrouva le corps du martyr en parfait état de conservation. Sainte Syre fit, à cet endroit, élever un tombeau pour l'ensevelir et fit également construire une chapelle.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Charles Courtalon-Delaistre, Topographie historique de la ville et diocèse de Troyes, Troyes : Veuve Gobelet & Paris : Antoine Fournier, 1783, vol.2, pp.12-18 [1]
  • Vie de sainte Savine, vierge : précédée d'un aperçu sur la vie de saint Savinien, martyr, Plancy : Société de Saint-Victor pour la propagation des bons livres, 1849, VI-43 p. ; in-32.[2].
  • Isabelle Crété-Protin, Église et vie chrétienne dans le diocèse de Troyes du IVe au IXe siècle, Presses Universitaire du Septentrion, 2002, pp.96-104 [3]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Assier, Saint Savinien et Sainte Savine au diocèse de Troyes, 1860, sur le site Le Sentier Des Légendes [4]