Saveuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saveuse
Saveuse
La mairie.
Blason de Saveuse
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Amiens
Intercommunalité Communauté d'agglomération Amiens Métropole
Maire
Mandat
Georges Dufour
2020-2026
Code postal 80470
Code commune 80730
Démographie
Gentilé Saveusiens
Population
municipale
942 hab. (2018 en augmentation de 7,66 % par rapport à 2013)
Densité 236 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 54′ 02″ nord, 2° 13′ 06″ est
Altitude Min. 39 m
Max. 105 m
Superficie 3,99 km2
Type Commune urbaine
Aire d'attraction Amiens
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Ailly-sur-Somme
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Saveuse
Géolocalisation sur la carte : Somme
Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Saveuse
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saveuse
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saveuse
Liens
Site web ville-saveuse.fr

Saveuse est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Niché au cœur de la verdure picarde, le village de Saveuse se situe à 8 km à l'ouest de la ville d'Amiens. Le territoire de la commune est borné par cinq communes : Dreuil-lès-Amiens au nord, à l'est Amiens, au sud-est Pont-de-Metz, au sud-ouest Ferrières et au nord-ouest Ailly-sur-Somme. Saveuse fait partie de la communauté d'agglomération Amiens Métropole.

Représentations cartographiques de la commune
Carte OpenStreetMap
Carte topographique

Le village se situe sur la pente du plateau qui forme la rive gauche de la vallée de la Somme. Son territoire de 399 ha, est passablement accidenté. L'altitude cumule à 85 m au sud-est de la forêt d'Ailly ; l'altitude la plus basse, soit 45 m, se trouve dans la vallée de Grâce. Le village, très verdoyant, est propice aux balades et aux randonnées. Il est d'ailleurs traversé par le GR 123.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Transports collectifs[modifier | modifier le code]

La localité est desservie par la ligne d'autocars no 4 (Blangy-sur-Bresle - Amiens) du réseau Trans'80, Hauts-de-France, chaque jour de la semaine sauf le dimanche et les jours fériés[1].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saveuse est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Amiens, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 369 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[5],[6].

Toponymie[modifier | modifier le code]

SAVEUSE35.JPG

Histoire[modifier | modifier le code]

On sait peu de choses des origines du village, le peuplement est ancien et remonterait à l'époque gallo-romaine. La première mention écrite concernant un seigneur du village remonte au XIe siècle. À cette époque, Saveuse dépend de la seigneurie de Picquigny.

Au fil des siècles, le village a été victime de différentes guerres et invasions. Par exemple, il fut pillé par les Anglais en 1465. Lors de la guerre de Trente Ans les Espagnols brûlèrent le village le .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement d'Amiens du département de la Somme. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1958 de la première circonscription de la Somme.

Elle faisait partie de 1801 à 1975 du premier canton d'Amiens-4, année où elle intègre le canton d'Amiens 1er (Ouest)[7]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton d'Ailly-sur-Somme.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté d'agglomération Amiens Métropole, créée en 2000.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  mars 2001 M. Dufour    
mars 2001 2014 Claude Meulin[8]    
2014[9] En cours
(au 8 octobre 2020)
Georges Dufour   Agriculteur retraité, fils du maire jusqu'en 2001 M. Dufour
Vice-président de la CA Amiens Métropole (2020 → )
Réélu pour le mandat 2020-2026[10],[11]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[13].

En 2018, la commune comptait 942 habitants[Note 3], en augmentation de 7,66 % par rapport à 2013 (Somme : −0,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
307325354405434424441472526
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
514498485445431405368392341
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
327317289309307299301285340
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2017
355604858864776726719810932
2018 - - - - - - - -
942--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 1674, on peut estimer la population à 140 habitants. En 1792, soit 118 ans plus tard, la population s'élève à 330 habitants. On constate que la population du village continue d'augmenter dans la première moitié du XIXe siècle, pour atteindre plus de 500 habitants en 1860 puis décroît dans la seconde moitié, à cause d'une diminution de la fécondité et de l'exode rural. En 1906, le village a retrouvé son niveau de population de 1792. La population du village reste relativement stable jusqu'en 1960. Après cette date des lotissements furent construits ce qui permit à la population d'augmenter pour dépasser les 900 habitants. Actuellement, la commune compte près de 800 habitants.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame-de-la-Nativité, restaurée en 2006.
  • Château, construit tout en pierre au XVIIIe siècle[15]. Propriété de la famille du Crocquet de Saveuse, puis de la famille de Hauteclocque.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Localité liée à l'histoire de la famille de Saveuse, celle même de l'actrice Laure Saveuse[réf. nécessaire], dont plusieurs membres se sont illustrés au cours du Moyen Âge[16] :

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Saveuse

Les armes peuvent se blasonner ainsi : de gueules à la bande d'or, accompagnée de six billettes du même[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le réseau Trans'80 en ligne ».
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 5 avril 2021).
  3. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 5 avril 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 5 avril 2021).
  5. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Amiens », sur insee.fr (consulté le 5 avril 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 5 avril 2021).
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Réélu pour le mandat 2008-2014 : [xls] « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 5 avril 2009).
  9. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014).
  10. Nicolas Tournant, « Municipales : le maire sortant candidat à Saveuse : Georges Dufour, maire sortant et agriculteur retraité, brigue un deuxième mandat consécutif avec sa liste « Avec vous et pour vous », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2020) « Georges Dufour, maire sortant et agriculteur retraité, brigue un deuxième mandat consécutif avec sa liste « Avec vous et pour vous ». « Je suis entré au conseil municipal de Saveuse en 2001 lorsque mon père, maire, a arrêté. J’ai été délégué à Amiens Métropole qui s’appelait à l’époque district du Grand Amiénois, sous l’ère de Robien. » En 2014, Georges Dufour a été élu maire de Saveuse « en respectant mes engagements. Avec mon équipe nous avons réalisé un travail conséquent pour améliorer notre village, assurer son développement et ses équipements ». Seul candidat à présenter une liste en 2020, Georges Dufour peut compter sur quatre nouveaux membres au sein de sa liste ».
  11. « Liste des élus de la Somme » [ods], Listes des élus, Préfecture de la Somme, (consulté le 31 octobre 2020).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  15. Oswald Macqueron, « Aquarelle : Église de Saveuse (canton N.O. d'Amiens), d'après nature, 18 avril 1870 », Documents numérisés, fonds Macqueron, Bibliothèque municipale d'Abbeville (consulté le 19 mai 2019).
  16. « Les Saveuse, noblesse engagée : Spécialiste d’histoire médiévale, Bertrand Schnerb évoquera cette famille de nobles picards engagée dans les grands conflits des XIVe et XVIe siècles. Il est l’invité de la Société d’émulation d’Abbeville, le mercredi 3 mai », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mai 2019).
  17. La Banque du Blason

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Répertoire des noms de famille de la Somme en 1849 - René Boyenval, René Debrié, René Vaillant - 232 pages, Editions Éklitra (Amiens, 1972)
  • Bertrand Schnerb, La noblesse au service du prince. : Les Saveuse : un hostel noble de Picardie autemps de l’État bourguignon (v. 1380-v. 1490), Turnhout, Brepols Publishers, , 375 p. (ISBN 978-2-503-55521-8, présentation en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]