Savage Worlds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les jeux de rôle
Cet article est une ébauche concernant les jeux de rôle.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Savage Worlds, le jeu de rôle générique est un jeu de rôle générique conçu par Shane Hensley et publié par Pinnacle Entertainment Group/Great White Games en 2003. Il a été publié en français en 2013 par Black Book Éditions.

Son slogan est

Fast ! Furious ! Fun !

c'est-à-dire « Rapide ! Furieux ! Divertissant ! »

Historique[modifier | modifier le code]

En 1996, Pinnacle publie Deadlands de Shane Hensley (traduit en 1997 par Multisim). En 1997, le même auteur crée Deadlands: Great Rail Wars, un jeu avec figurines se déroulant dans le même univers mais avec des règles simplifiées. Hensley décide alors de conserver les simplifications et de développer un système générique sur cette base. La première version paraît en 2003 chez l'éditeur Great White Games[1].

Le jeu est traduit et publié en France en 2013, une édition corrigée et avec couverture rigide est prévue pour 2016[2].

Publications en français 
  • Shane Lacy Hensley et al., Savage Worlds : le jeu de rôle générique, Black Book, , 328 p., 21 × 17 cm (ISBN 978-2-36328-108-1)
  • Shane Lacy Hensley et al., Savage Worlds : le jeu de rôle générique (édition limitée), Black Book, 2016 (à paraître), 336 p., 21 × 17 cm (ISBN 978-2-36328-045-9)
  • Compagnon science-fiction, Black Book, 2016 (à paraître), 21 × 17 cm

Univers[modifier | modifier le code]

Système[modifier | modifier le code]

L'originalité du système de résolution est, outre les dés, d'utiliser deux jeux de cartes classiques ainsi que des jetons de poker (ou tout autre jeton).

Les capacités sont représentées par des dés polyédriques, du d4 (le moins puissant) au d12. Pour réussir une action, le personnage doit obtenir au moins 4 ; la difficulté de l'action se traduit par un bonus/malus de 2 ou 4. Les personnages importants — les personnages joueurs et les principaux protagonistes — sont des personnages dits « joker » : ils tirent en outre un d6, et peuvent choisir le meilleur résultat des deux dés. Chaque tranche de quatre points au-dessus du seuil donne une « relance » : plus le personnage a de relances, plus la réussite est éclatante. Par ailleurs, si le joueur obtient le résultat maximum du dé (4 sur un d4, 12 sur un d12), il fait un « as », un jet ouvert (il relance le dé et ajoute le résultat au premier).

Les cartes sont utilisées de deux manières :

  • en combat, chaque personnage, ou groupe de personnages mineurs, tire une carte ; cela détermine l'initiative durant le tour de combat ;
  • à certaines occasions, le joueur tire une carte ; la couleur (trèfle, carreau, cœur, pique) indique un effet plus ou moins bénéfique.

Les jetons constituent une réserve de chance : un joueur peut dépenser un jeton pour refaire un jet malchanceux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Shane Lacy Hensley, Savage Worlds, Great White Games, , 144 p. (ISBN 1-930855-57-5)
  2. « Savage Worlds • Le jeu de rôle générique (édition limitée) », sur Black Book Editions (consulté le 7 mars 2016)
  3. (en) Morrus, « RIFTS Is Coming To SAVAGE WORLDS! », sur EN World,‎ (consulté le 18 avril 2016)
  4. http://www.peginc.com/rifts-for-savage-worlds-kickstarter-starts-april-26/
  5. (en) Shane Hensley, « Rifts® for Savage Worlds », sur Kickstarter (consulté le 7 décembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]