Sauzet (Gard)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sauzet.

Sauzet
Sauzet (Gard)
Blason de Sauzet
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gard
Arrondissement Nîmes
Canton Calvisson
Intercommunalité Communauté d'agglomération Nîmes Métropole
Maire
Mandat
Joseph Artal
2014-2020
Code postal 30190
Code commune 30313
Démographie
Gentilé Sauzetiers, Sauzetières[1]
Population
municipale
744 hab. (2016 en augmentation de 5,38 % par rapport à 2011)
Densité 111 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 57′ 44″ nord, 4° 12′ 41″ est
Altitude Min. 63 m
Max. 212 m
Superficie 6,7 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gard

Voir sur la carte administrative du Gard
City locator 14.svg
Sauzet

Géolocalisation sur la carte : Gard

Voir sur la carte topographique du Gard
City locator 14.svg
Sauzet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sauzet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sauzet

Sauzet, en occitan Sauset, est une commune française située dans le département du Gard en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sauzet est un village situé à mi-chemin de Nîmes et Alès et entre Sommières et Uzès (à environ 20 km de chaque).

Son territoire court du milieu du bois de Leins (collines de garrigues qui s'étendent de Boucoiran et Nozières, jusqu'à Sommières entre Gard et Vidourle) jusqu'au Gard. Ainsi, les communes de Moussac, Saint-Geniès-de-Malgoirès et Domessargues sont limitrophes de la commune de Sauzet. Ses habitants sont appelés les Sauzetières et les Sauzetiers.

Sauzet est l'une des 75 communes membres du Schéma de Cohérence Territoriale SCOT du Sud du Gard (voir lien) et est également l'une des 41 communes du Pays Garrigues Costières.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Nom Provençal : Sauzè (du latin salix : saule)
  • Étymologie : lieu planté de saules.
  • Chef-lieu d'un des neuf doyennés du diocèse d'Uzès.
  • Blason : « d'or à la croix losangée d'argent et de sinople ». source de l'illustration

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Bord    
1965 1977 Jean Carreyron PS Conseiller général du canton de Saint-Chaptes
1977 1983 Jean Guers Partit occitan  
1977 1983 Jean Carreyron PS Député suppléant de Jean Bastide de la 2e circonscription du Gard (1973-1978)
1989 1995 Aimé Mourgues SE  
1995 2001 Jean Carreyron PS  
mars 2001 2014 Georges Gal UMP  
mars 2014 En cours Joseph Artal SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Élections municipales des 9 et 16 mars 2008[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (juillet 2015)
  • Participation 1er et 2d tour :
    • Inscrits : 509, Votants : 448, Abstention : 61, blancs/nuls : 15
    • Inscrits : 512, Votants : 400, Abstentions : 112, blancs/nuls : 9
  • Élu(e)s au Premier tour :
Liste Nombre de voix Résultats
Jean-Marie LAFON 57,97 %
Georges GAL 57,97 %
Joseph ARTAL 57,97 %
Jean-Louis EGLI 56,12 %
Béatrice BERGEOT 55,89 %
Elisabeth KRESS 55,43 %
Claude BADANZA 55,20 %
Marceau LACROIX 54,27 %
Jean-Claude COULET 54,04 %
Christophe JUST 53,58 %
Maurice ANTONIN 52,19 %
Danielle REVEL 51,96 %
Christian CHAPTAL 51,27 %
  • Élu au Second tour :
Liste Nombre de voix Résultats
Jean-Luc DEL PIERO 27,5 %
William SABATERY 72,5 %

source : www.20minutes.fr

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 744 habitants[Note 1], en augmentation de 5,38 % par rapport à 2011 (Gard : +3,29 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
397368385420394390391377380
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
390393378335365322286419314
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
330320348304305318294282320
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
343340385416482551669688703
2016 - - - - - - - -
744--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux, monuments et autres événements remarquables[modifier | modifier le code]

  • Temple de Sauzet (église Saint-André jusqu'en 1797)
    Temple de Sauzet.jpg
  • Piscine de Sauzet les Bains (à l'énergie solaire), rue Valadas, 0 466 816 604
  • Jumelage avec Sauzet (Drôme)
  • Fête votive : 3 jours avant le dernier dimanche du mois de mai avec de superbes abrivado
  • À la Foire à l'ail (Dernier dimanche de juillet) visites à Sauzet (Drôme)
  • Lieux-dits, Hameaux : Les Habitarelles de Sauzet - Montaud
  • Lieu-dit disparu : Mas de la Lône de Régis (reste un superbe tilleul)
  • Mémoriaux à la mairie : Plaque commémorative 1914-18, plaque commémorative 1939-45, plaque commémorative aux Victimes civiles et militaires de la guerre d'Afrique du Nord.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jacques Bonaud de Sauzet, juriste du XVIe siècle
  • Conteur occitan : Joan Guers (ancien maire de Sauzet)
  • Sportif handisport : Jonathan Detrier dit "Gollum" (foot-fauteuil)

Risques majeurs[modifier | modifier le code]

catastrophes survenues Début le Fin le Arrêté du Sur le JO du
Tempête 06/11/1982 10/11/1982 18/11/1982 19/11/1982
Inondations et coulées de boue 19/10/1994 21/10/1994 03/03/1995 17/03/1995
Inondations et coulées de boue 07/07/1996 07/07/1996 21/01/1997 05/02/1997
Inondations et coulées de boue 28/06/1997 29/06/1997 12/03/1998 28/03/1998
Inondations et coulées de boue 08/09/2002 10/09/2002 19/09/2002 20/09/2002
Inondations et coulées de boue 06/09/2005 09/09/2005 10/10/2005 14/10/2005
  • Avis relatif aux risques entraînés par les aménagements routiers de la R.N. 106 Boucoiran-Nîmes vis-à-vis du captage destiné à la consommation humaine de la commune (www.brgm.fr)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]