Sauville (Vosges)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sauville.

Sauville
Sauville (Vosges)
L'église Saint-Brice de Sauville
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Canton Vittel
Intercommunalité Communauté de communes Terre d'Eau
Maire
Mandat
Marc Grujard
2014-2020
Code postal 88140
Code commune 88448
Démographie
Gentilé Sauvillois(es)
Population
municipale
186 hab. (2016 en diminution de 0,53 % par rapport à 2011)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 09′ 44″ nord, 5° 44′ 02″ est
Altitude 360 m
Min. 325 m
Max. 428 m
Superficie 14,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte administrative des Vosges
City locator 14.svg
Sauville

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Sauville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sauville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sauville
Liens
Site web http://sauville.vosges.free.fr

Sauville est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Sauvillois.

Géographie[modifier | modifier le code]

À 10 kilomètres au sud-ouest de Bulgnéville, Sauville est longée par l'autoroute A31 dont elle peut profiter via l'échangeur de Robécourt, 4 km plus loin. Le territoire communal, vallonné, est composé de deux parties: le village, entouré de champs et de prairies au nord-est, et le domaine forestier qui s'étend au sud-est vers Martigny-les-Bains. Le ruisseau de Sauville naît dans cette forêt, traverse le village et conflue en rive droite avec le Mouzon à Vrécourt.

Communes limitrophes de Sauville
Vrécourt Saint-Ouen-lès-Parey
Sauville La Vacheresse-et-la-Rouillie
Robécourt Blevaincourt
Villotte
Martigny-les-Bains

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lieu était situé sur la voie romaine de Langres à Strasbourg.

La commune de Sauville, Sauvilla, était divisée en deux seigneuries ; celle de Sauville et celle de Savigny. En 1312 et 1340, la famille de Soyville vendit plusieurs biens de sa seigneurie aux comtes de Bar. En 1489, le duc René confirma les chartes des habitants de la commune. Le village, de même que Vrécourt et Parey-Saint-Ouen, fut incendié en 1634, avant le commencement du siège de La Mothe.

La commune dépendait en 1710 du bailliage de Bassigny, prévôté de Bourmont, et en 1790 du district de Lamarche, canton de Vrécourt. Deux maisons particulières furent achetées par la mairie pour installer, d'une part, l'école des garçons en 1834 et d'autre part, la mairie et école des filles, en 1858.

Au spirituel, Sauville dépendait de la cure de Bulgnéville, archidoyenné et doyenné de Vittel, du diocèse de Toul. Elle était sous le patronage de saint Brice. L'église fut construite en 1837.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Brice néogothique du XIXe siècle.
  • Chapelles.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1971 juin 1995 Marcel Peter (1914-2007)   Directeur d'école
juin 1995 mars 2008 François Dépinal DVD[1] Expert agricole
mars 2008 août 2012 Jacky Delamotte (1944-2012) SE Cadre retraité
Décédé accidentellement en cours de mandat[2]
août 2012 En cours
(au 18 février 2015)
Marc Grujard SE Technicien

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2016, la commune comptait 186 habitants[Note 1], en diminution de 0,53 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
785852940906881880835854718
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
689706675614625603580538476
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
475422385371372324277255240
1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016 -
240229193198201193189186-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire des Mairies des Vosges (88) Par EIP/ Les Éditions Céline
  2. « Accident de planeur », sur loractu.fr
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.