Sauvetage-déblaiement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sauvetage-déblaiement (SD) consiste à rechercher des personnes ensevelies à la suite d'un séisme, une coulée de boue ou une explosion de grande ampleur.

Techniques et matériel[modifier | modifier le code]

L'intervention se produit toujours dans un environnement dégradé : les infrastructures sont défaillantes, le milieu est dangereux. Les techniques favorisent en général l'utilisation de matériel simple et robuste, facile à réparer et à improviser (« système D »), en particulier le froissartage.

La première préoccupation est la sécurisation des personnels : équipements de protection individuelle (casques, gants, lunettes, tenue solide, chaussures de sécurité, vêtements à haute visibilité), balisage des zones à risque, éclairage, gestion des personnels pour éviter la fatigue, le surmenage et le coup de chaleur d'effort (rotation des équipes, hydratation).

L'équipe doit également être totalement indépendante, d'un point de vue intendance et logistique : établissement d'un campement, nourriture, eau. En effet, dans le cas d'une projection sur un site lointain (à l'étranger) ou isolé, elle ne doit pas être une charge pour les autorités locales et doit pouvoir se prendre en charge malgré la destruction des infrastructures.

Les techniques comprennent :

La partie traitement de la victime proprement dit relève du secourisme et de la médecine d'urgence, avec l'établissement d'un hôpital de campagne, qui ne relève pas du sauvetage-déblaiement proprement dit. Le traitement des survivants valides de la catastrophe relève de la gestion de camp de réfugiés.

Unités de sauvetage-déblaiement[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

En France, le sauvetage-déblaiement est la mission phare des Formations militaires de la sécurité civile (FORMISC, les UIISC). Les techniques sont aussi enseignées chez les sapeurs-pompiers ainsi que dans les associations de secourisme. De nombreux services d'incendie et de secours français disposent d'unités de sauvetage-déblaiement qui sont engagées régulièrement sur tout le territoire. Le sauvetage déblaiement est une spécialité des sapeurs-pompiers soumise à formation et à liste d'aptitude nationale.

La mission de sauvetage-déblaiement est distincte de la mission de reconnaissance et intervention en milieu périlleux, assurée par les GRIMP, bien présente des points communs. Les interventions en milieux périlleux « classique » concerne en général un nombre limité de victimes, et se fait dans un contexte d'infrastructures intactes (en particulier hôpitaux).

Culture[modifier | modifier le code]

Comme dans le prompt secours routier où le secouriste présent auprès de la victime est surnommé « écureuil », le sauveteur SD présent auprès de la victime durant les manœuvres de dégagement est appelé « furet ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]