Saut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sur les autres projets Wikimedia :

Saut traditionnel chez les Maasai du Kenya.

Le saut est un mode de déplacement que peuvent pratiquer les humains et certains animaux consistant à se propulser dans l'air en exerçant une poussée sur le sol (ou sur tout autre support), souvent en enchaînant une contraction suivie d'une extension rapide d'un ou plusieurs membres. Par association, le terme désigne aussi les activités sportives qui reposent sur ce mode de déplacement.

Sport[modifier | modifier le code]

Cheval et son cavalier sautant au-dessus d'un obstacle
Saut périlleux arrière
Saut périlleux arrière au-dessus de l'Omo (Éthiopie).

Le saut est pratiqué grâce à une impulsion au sol sur un pied (athlétisme, patinage) ou deux pieds (trampoline, natation). Il existe avec ou sans élan, sans matériel ou avec matériel (saut à la perche, saut en parachute, trampoline), par-dessus un obstacle (barre, rocher, cheval) ou depuis un support (poutre, avion, tremplin). La réception est libre (saut à la perche) ou notée (saut à ski). Le saut peut être esthétique (gymnastique) ou mesuré (saut en longueur). C'est une simple détente en extension (tir au basket-ball) ou un ensemble complexe de mouvements : torsion, flexion, rotation, ciseau (gymnastique, saut à la perche). Il peut être effectué de façon unique (plongeon) ou en enchaînement (triple saut, patinage, danse). Les sauts sont notés et répertoriés en figures (parfois dites tricks): axel, salto, saut périlleux, saut vrillé dont certaines portent le nom de leur créateur (skate, gymnastique).

En athlétisme, il existe différentes disciplines dont l'objet est de faire faire des sauts aux participants :

On retrouve également différents sauts sous différentes formes dans d'autres sports :

Avec un vélo BMX.

Autres sports[modifier | modifier le code]

Saut à clochepied[modifier | modifier le code]

Le saut à cloche pied, ou cloche-pied[1], consiste à se déplacer par petits bonds en ne faisant usage que d’un seul pied. Le saut à clochepied est notamment utilisé pour jouer à la marelle.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Un saut désigne une rupture de pente convexe, un dénivelé rocheux le long d'un cours d'eau ou une cascade.

Ainsi, le saut du Doubs désigne la chute de cette rivière à la frontière franco-suisse.

En Guyane on trouve notamment le Saut-Maripa, Petit-Saut, Trois-Sauts...

Au Québec on peut encore citer le Sault à la Puce, grand saut de Montmorency, plusieurs "Petit-Saut"...

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Analogies[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Depuis la réforme le 1990, il est recommandé d’écrire clochepied.