Saupiquet (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saupiquet (marque))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saupiquet
logo de Saupiquet (entreprise)

Création 1891
Dates clés 13-01-1921 immatriculation de la société
Fondateurs Arsène Saupiquet
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Courbevoie
Drapeau de France France
Direction Giuseppe Morici
Activité Transformation et conservation de poisson, de crustacés et de mollusques (code 1020Z)
Produits thon, maquereau, sardine
Société mère Bolton Group
Effectif 348 en 2017 (8 établissements)
SIREN 855 802 484
Site web www.saupiquet.com

Chiffre d'affaires 206 296 100 € en 2017
Résultat net 6 103 500 € en 2017

Saupiquet est une entreprise fondée à Nantes en 1891 et spécialisée dans les métiers de la conserve de poisson, en particulier de thon[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Publicité Arsène Saupiquet, 1882[réf. nécessaire].
Affiche ancienne Saupiquet, décrivant au consommateur la technique d'ouverture d'une boîte de sardines en quatre langues (français, anglais, espagnol, allemand)

Dans les années 1870, Arsène Saupiquet (1849-), originaire de Jussac, un village du Cantal, s'installe à Nantes avec sa famille afin d'occuper le poste de directeur de la nouvelle usine que le ferblantier Alfred Riom (futur maire de la ville) vient de créer. Saupiquet poursuit ainsi sa carrière dans les établissements Riom où il a débuté à l'âge de 10 ans à la suite du décès de son père[2],[3].

En 1877, Arsène Saupiquet crée sa propre conserverie spécialisée dans la sardine, puis fonde en 1891 la société anonyme de conserves à la marque « Saupiquet ».

En 1900, la société compte déjà neuf usines en Bretagne et en Vendée. À partir de 1955, Saupiquet poursuit une longue série d'associations familiales et reprend la quasi-totalité des conserveries nantaises. En 1960, les entreprises « Arsène Saupiquet » deviennent la « Compagnie Saupiquet ». En 1989, la société cède à sa concurrente Bonduelle son activité conserve de légumes ainsi que sa filiale Cassegrain, permettant de se recentrer sur son activité principale : la conserve de poisson.

Après avoir appartenu à Paribas Affaires Industrielles (PAI), Saupiquet est racheté fin 1999 par le groupe italien Bolton Group[4], connu en France par les marques UHU, Carolin ou encore Rogé-Cavaillès. Celui-ci ferme l'usine de Saint-Gilles-Croix-de-Vie en 2001. En mars 2005, l'usine nantaise avec ses 70 salariés, ainsi que le siège social de l'entreprise dans la Cité des Ducs, installé depuis les années 1950 sur le boulevard Jules-Verne, ferment définitivement leurs portes[5]. Enfin, en 2010, c'est au tour de l'usine de Saint-Avé, dans le Morbihan, qui est spécialisée dans la fabrication des saladières à base de thon et des thons en sauce.

Production[modifier | modifier le code]

En France, la société ne possède plus qu'une usine, à Quimper (Finistère) dans le quartier du Moulin Vert, qui fabrique des filets de maquereaux ou de sardines. Entre 1987 et 2010, l'entreprise est passé de dix à un seul site de production[6].

Flotte[modifier | modifier le code]

Saupiquet possède sa propre flotte de thoniers : Via Avenir, Via Euros, Via Harmattan, Via Mistral, Via Zéphyr qui pêche dans différentes régions. Le , les deux thoniers Avenir et Mistral ont été abordés par des pirates au large de l'Afrique qui ont été repoussés par les commandos de marine présents à bord[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]