Saumeray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saumeray
Saumeray
La mairie de Saumeray et son clocheton.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Châteaudun
Canton Châteaudun
Intercommunalité Communauté de communes du Bonnevalais
Maire
Mandat
Daniel Berthomé
2014-2020
Code postal 28800
Code commune 28370
Démographie
Gentilé Salmérindien
Population
municipale
489 hab. (2016 en augmentation de 10,88 % par rapport à 2011)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 15′ 07″ nord, 1° 19′ 15″ est
Altitude Min. 130 m
Max. 157 m
Superficie 19,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Saumeray

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Saumeray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saumeray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saumeray

Saumeray est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Saumeray est un charmant petit bourg situé sur les bords du Loir, entre Alluyes et Illiers-Combray.
C'est l'une des 20 communes de l'ancien canton de Bonneval.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saumeray
Saint-Avit-les-Guespières Charonville Ermenonville-la-Petite
Mézières-au-Perche Saumeray Bouville
Bullou Dangeau Alluyes

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la rivière le Loir, affluent en rive gauche de la Sarthe, donc sous-affluent du fleuve la Loire par la Maine.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cette commune s'est appelée Saumercium en 1079, Sarmeriacum en 1207, Saulmeray en 1606.

Histoire[modifier | modifier le code]

Autrefois, Saumeray était un prieuré dépendant de l'abbaye Saint-Florentin de Bonneval. Saumeray possède des lieux-dits qui étaient déjà mentionnés en 1453 à Bois Guillon, avec la seigneurie d'où sont issus les Boisguyon, en 1564 avec la seigneurie de l'Aubépine, et en 1768 avec l'importante châtellenie de Launay.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Michel Fleury    
mars 2008 En cours Daniel Berthome SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2016, la commune comptait 489 habitants[Note 1], en augmentation de 10,88 % par rapport à 2011 (Eure-et-Loir : +0,82 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
470491482514685768762724782
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
760772759741749722737760752
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
707738675618633625632621553
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
488413341295333354405441489
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

La commune de Saumeray, d'une superficie de 1946 ha, est essentiellement agricole. On y cultive principalement des céréales.
Quelques prairies, où paissent des moutons, bordent le Loir. Les bords de la rivière et beaucoup de petits étangs individuels attirent les pêcheurs.

Côté industrie, Saumeray possède un moulin qui produit la farine de Beauce, situé à Crouzet. Une entreprise d'industrie du nettoyage, des artisans - maçons, menuisiers, plombier, garagiste - et un café restaurant prennent part à la vie de la commune.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Jean-Baptiste[modifier | modifier le code]

 Inscrit MH (1971)[5].

Au milieu du bourg, l'église Saint Jean-Baptiste du XIIIe siècle est d'origine romane.

Autres lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Derrière l'église, un jardin public invite le touriste au repos, un polissoir joliment installé en complète le décor.
  • La mairie, avec son toit possédant un clocheton, attire l'œil du visiteur.
  • Les ballastières animent également ce petit bourg.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Annuaire cantonal de Bonneval, 1989.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]