Saudi Gazette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saudi Gazette
جريدة سعودي جازيت

Pays Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Langue Anglais
Périodicité journal quotidien
Diffusion 50000 ex.
Date de fondation 1976
Éditeur Okaz
Ville d’édition Djeddah

Rédacteur en chef Somayya Jabarti
ISSN 1319-0326
Site web www.saudigazette.com.sa

Saudi Gazette (جريدة سعودي جازيت) est un journal quotidien anglophone publié en Arabie saoudite, et dont le siège est basé à Djeddah. Créé en 1976, il est dirigé par la rédactrice en chef Somayya Jabarti depuis 2014[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Saudi Gazette est un quotidien saoudien créé en 1976 par l’éditeur Okaz, qui publie également un autre journal du même nom depuis 1960[2]. Son premier rédacteur en chef est Saoud Saleh Islam. Le journal dispose dès sa création d'une équipe composée de nombreux journalistes occidentaux travaillant à sa rédaction. Le journaliste Randall Palmer travaille pour la Gazette de 1981 à 1983, ainsi que Bizzie Frost, photographe et rédactrice pigiste britannique, qui y travaille de 1986 à 2012[3].

En 2014, la rédaction de Saudi Gazette accueille sa nouvelle rédactrice en chef et première femme nommée à la tête d'un journal national en Arabie saoudite, Somayya Jabarti. Sous sa direction, la rédaction du journal compte 20 journalistes dont 3 hommes[1].

Contenu[modifier | modifier le code]

Saudi Gazette est un quotidien anglophone destiné à un public généralement composé de travailleurs étrangers et occidentaux. Les actualités nationales et internationales figurent au premier plan, avec des sections distinctes pour le sous-continent indien et les Philippines, d'où viennent la plupart des expatriés du Royaume d'Arabie saoudite. Le vendredi, jour férié de l'Islam, une page fait l'objet d'enseignements islamiques[4],[5]. Le quotidien introduit aussi le concept de lecture de loisir avec deux éditions Week-end le vendredi et le samedi.

Direction[modifier | modifier le code]

  • 1978 - 1982 : Saoud Saleh Islam[3]
  • 1985 - 1997 : Ridah Lary
  • 1997 - : Mohammed Shoukany (intérim)
  • - 2011 : Ramesh Balan
  • 2011 - 2012 : Omar S. Elmershedi[3]
  • 2012 - 2014 : Khaled Al Maeena[3]
  • Depuis 2014 : Somayya Jabarti[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Une première en Arabie saoudite: une femme dirige un journal quotidien », Huffpost,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Saudi Gazette », sur Media bias/Fact check
  3. a b c et d (en) « The Saudi Gazette », sur `World Heritage Enyclopedia Edition
  4. (en) Lawrence Wright, « The Kingdom of silence », The New Yorker,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « The press in Saudi Arabia », BBC News,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]