Satyros de Callatis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Satyros.
Circle-icons-calendar.svg Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ».
Satyros de Callatis
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Activités

Satyros de Callatis (en grec ancien : Σάτυρος) est un philosophe péripatéticien et historien du IIIe siècle av. J.-C. dont les biographies (Vies) sont fréquemment citées par Diogène Laërce et par Athénée de Naucratis.

Vie et œuvres[modifier | modifier le code]

Un papyrus d'Herculanum[note 1] nous apprend qu'il est originaire de Callatis Pontica. Il a sans doute vécu au IIIe siècle[1], avant le règne de Ptolémée VI Philométor (181–146) au cours duquel ses Vies ont été condensées par Héraclide Lembos.

Athénée le qualifie plusieurs fois de péripatéticien[note 2], mais son lien avec cette école est sinon ignoré.

Ses biographies concernent plusieurs grandes personnalités comme des chefs d'État (Denys le Jeune, Philippe II de Macédoine), des hommes d'État (Alcibiade), des orateurs (Démosthène), des poètes (Eschyle, Sophocle, Euripide), et des philosophes (Bias de Priène, Chilon de Sparte, Pythagore, Empédocle, Zénon d'Élée, Anaxagore, Socrate, Diogène de Sinope, Anaxarque d'Abdère, Stilpon de Mégare).

Satyros est aussi l'auteur d'un ouvrage sur la population d'Alexandrie, et Des caractères (Περὶ χαρακτήρων).

Des fragments de sa biographie du dramaturge athénien Euripide ont été trouvés à la fin d'un rouleau de papyrus découvert à Oxyrhynchus au début du XXe siècle[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Satyrus the Peripatetic » (voir la liste des auteurs).
  1. PHerc. 558.
  2. Athénée, Les Deipnosophistes, VI, 248d ; XII, 541c ; XIII, 556a.

Références[modifier | modifier le code]

  1. OCD, voir « Satyrus ».
  2. (en + el) Arthur S. Hunt, The Oxyrhynchus Papyri, vol. 9, Londres, Egypt Exploration Fund, (lire en ligne), p. 124–182 (no 1176).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (la) Casimirus Felix Kumaniecki, De Satyro peripatetico, Cracovie, sumptibus Academiae Polonae litterarum, coll. « Archiwum filologiczne Polskiej Akademii umiejętności » (no 8), , 90 p.
  • (de + el) Stefan Schorn, Satyros aus Kallatis : Sammlung der Fragmente mit Kommentar, Bâle, Schwabe, , XIV-544 p. (ISBN 3-7965-2005-7).
  • Stefan Schorn, « Satyros de Callatis », dans Richard Goulet (dir.), Dictionnaire des philosophes antiques, t. VI : De Sabinillus à Tyrsénos, Paris, CNRS Éditions, (ISBN 978-2-271-08989-2), p. 133–143.

Liens externes[modifier | modifier le code]