Satisfaction au travail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La satisfaction au travail est un sujet théorique important de la sociologie du travail et a été définie de différentes manières. Elle peut tout d'abord se référer à la satisfaction pure et simple d'un individu face à son emploi, aux tâches qu'il entraîne, à la hiérarchie[1]. D'autres pensent que cette vision est trop simpliste et qu'il faudrait voir dans la satisfaction au travail une étude psychologique multidimensionnelle de la manière dont l'emploi influe sur la vie d'un individu[2]. Les spécialistes ont également remarqués que la mesure de la satisfaction au travail varie selon le terme choisi pour qualifier cette satisfaction[3],[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) P.E. Spector, Job satisfaction: Application, assessment, causes and consequences, Thousand Oaks, CA, SAGE,
  2. Hulin, C. L., & Judge, T. A. (2003). Job attitUdes. In W. C. Borman, D. R. ligen, & R. J. Klimoski (Eds.), Handbook of psychology: Industrial and organizational psychology (pp. 255-276). Hoboken, NJ: Wiley.
  3. (en) E.R. Thompson et Phua F.T.T., « A Brief Index of Affective Job Satisfaction », Group & Organization Management, vol. 37, no 3,‎ , p. 275–307 (DOI 10.1177/1059601111434201, lire en ligne)
  4. (en) R.H. Moorman, « The influence of cognitive and affective based job satisfaction measures on the relationship between satisfaction and organizational citizenship behavior », Human Relations, vol. 6, no 6,‎ , p. 759–776 (DOI 10.1177/001872679304600604)