Sati (Prevention) Act, 1987

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La loi Sati (Prévention) Act 1987 est une loi promulguée par le gouvernement du Rajasthan en 1987. Elle est devenue une loi du parlement de l'Inde en 1988[1] suite à la mise en place d'une commission en 1987[2],[3]. La loi vise à empêcher et prévenir les pratiques de Sati, consistant en l'immolation et l’enterrement volontaire ou forcé des veuves, et interdire la glorification de ces pratiques à travers la participation à une cérémonie, une procession, la création d'une association visant à lever des fonds, la construction d'un temple, ou toute action visant à commémorer ou à honorer la mémoire d'une veuve qui a commis un acte de Sati[4],[5].

La pratique du Sati a d'abord été interdite en vertu de la régulation Bengal Sati Regulation (en) en 1829.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) « The ‘i’ of the storm », sur Himal Southasian, (consulté le 8 mars 2019)
  2. « Divorce, vie privée, droits des femmes : en Inde, les juges pourfendent les traditions », sur TV5MONDE, (consulté le 8 mars 2019)
  3. (en) Dr. Nehaluddin Ahmad, « Sati Tradition - Widow Burning in India: A Socio-legal Examination », Web Journal of Current Legal Issues,‎ (lire en ligne)
  4. http://www.frontlineonnet.com/fl2105/stories/20040312002504600.htm
  5. (en) The Commission of Sati (Prevention) Act, 1987, Universal Law Publishing (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]