Aller au contenu

Sasha Zhoya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sasha Zhoya
Image illustrative de l’article Sasha Zhoya
Sasha Zhoya lors des championnats du monde 2023.
Informations
Disciplines 110 m haies, Saut à la perche
Période d'activité Depuis 2016
Nationalité Australien
Français
Zimbabwéen
Naissance (22 ans)
Subiaco (Perth), Australie
Taille 1,83 m (6 0)[1]
Masse 74 kg (163 lb)
Club Melville Little Athletics
Clermont Athlétisme Auvergne
Entraîneur Paul Burgess, Alex Parnov, Philippe d'Encausse, Lindsay Bunn, Ladji Doucouré, Dimitri Demonière
Records
Ancien détenteur de la Meilleure performance cadet du :
Saut à la perche : 5,56 m (2019-2021)

Détenteur de la Meilleure performance cadet du :
60 m haies (91,4 cm) : 7 s 48 (2019)
110 m haies (91,4 cm) : 12 s 87 (2019)

Détenteur du Record du monde juniors du :

60 m haies (99,1 cm) : 7 s 34 (2020)
110 m haies (99,1 cm) : 12 s 72 (2021)
Distinctions
2017 Pierre de Coubertin Award ; European Rising Star 2021
Palmarès
Champ. du Monde juniors 1 - -
Champ. d'Europe espoirs 1 - -
Champ. de France 3 - -

Sasha Zhoya, né le à Subiaco dans la banlieue de Perth, en Australie, est un athlète français, australien et zimbabwéen, représentant la France en compétitions internationales, spécialiste du 110 m haies et du saut à la perche.

Champion d'Europe et du monde junior en 2021 sur 110 m haies, il établit un nouveau record du monde junior (haies de 0,99 m) dans cette discipline en 12 s 72. En 2020, il bat le record du monde junior du 60 m haies en 7 s 34.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et débuts[modifier | modifier le code]

Sasha Zhoya naît le à Subiaco, localité dans la banlieue sud de Perth en Australie, d'une mère française et d'un père zimbabwéen divorcés. Sa mère, Catherine Larbiose-Zhoya, est née à Clermont-Ferrand et était une ancienne skieuse nationale. Elle est également coach dans un club d'athlétisme de la banlieue de Perth[2]. Son père, Yonah, est un musicien habitant désormais à Johannesbourg en Afrique du Sud[3]. Il a une sœur aînée, Munashe (née le ). Il a trois nationalités française, australienne et zimbabwéenne.

Il débute l'athlétisme à l'âge de 8 ans, en suivant sa sœur, et rejoint à 14 ans l'Australian Institute of Sport. Il est scolarisé au lycée au John Curtin College of the Arts (en), dans un programme de danse[4], et pendant la pandémie de Covid-19, envisage même brièvement de laisser tomber l'athlétisme pour la danse[5].

À la suite de son choix de concourir pour la France, Il est domicilié à Coutansouze, dans l'Allier, lieu de villégiature de sa famille maternelle.

Entraîneurs et clubs[modifier | modifier le code]

En Australie, il est licencié au Melville Little Athletics où sa mère est également coach. Il est entraîné par Lindsay Bunn pour les épreuves du sprint, par Paul Burgess et Alex Parnov pour le saut à la perche[6],[7].

Il est licencié en France depuis 2017 au Clermont Athlétisme Auvergne, ville d'origine de sa mère[8] où il est entraîné notamment par Philippe D'Encausse à la perche.

Il rejoint également le groupe sprint-haies de la Fédération Française d'athlétisme à l’INSEP, encadré notamment par Ladji Doucouré pour les haies et Dimitri Demonière pour les épreuves de sprint[9].

Nationalité sportive[modifier | modifier le code]

Détenteur de trois passeports, Sasha Zhoya est obligé avant la fin de l'année 2019 de décider pour quel pays concourir sportivement : l'Australie, pays de naissance, la France, pays de sa mère, ou le Zimbabwe, pays de son père[10].

Très convoité par les trois pays, il exclut initialement le choix du Zimbabwe[11],[3].

Le DTN Patrice Gergès l'invite notamment à représenter la France sur le relais 4 x 200 m aux Relais mondiaux 2019 à Yokohama afin de sécuriser sa nationalité sportive française. Zhoya refuse l'invitation[12].

Le , il annonce dans la presse qu'il a choisi de concourir pour la France, avec notamment en ligne de mire les Jeux olympiques d'été de 2024 à Paris. Il intègre ainsi le dispositif « Athlé 2024 » mis en place par la Fédération Française d'Athlétisme, pour soutenir les espoirs de l’athlétisme français en vue de ces Jeux olympiques[13].

Carrière jeune[modifier | modifier le code]

Records du monde cadets (2019)[modifier | modifier le code]

Aux Championnats de France cadets et juniors 2018 de Évry-Bondoufle, il décroche la médaille d'argent du 100 m et l'or sur 200 m[14],[15].

Le , pour la seconde compétition en salle de sa vie, Sasha Zhoya bat le record de France cadet du saut à la perche lors des Championnats de France cadets et juniors, avec un saut à 5,32 m[16], améliorant d'un centimètre l'ancienne marque détenue par Ethan Cormont[17]. Le lendemain, pour ses premières courses sur la distance de 60 m haies, il égale aussi la meilleure marque nationale du 60 m haies (91,4 cm) en 7 s 48, propriété de Ladji Doucouré[18].

Le , lors des Championnats d'Australie cadets et juniors, Sasha Zhoya s'empare de la meilleure performance mondiale cadette au saut à la perche en effaçant une barre à 5,56 m, soit un centimètre de mieux que le Grec Emmanouíl Karalís en 2016[19].

Le à La Chaux-de-Fonds, il bat le record de France cadet du 100 m en 10 s 41 (+ 1,4 m/s)[20]. Le , en demi-finale des Championnats de France cadets et juniors à Angers, Sasha Zhoya bat la meilleure performance mondiale cadette du 110 m haies en 12 s 87 (+ 1,6 m/s) et améliore de 9 centièmes les 12 s 96 du Jamaïcain Jaheel Hyde de 2014[21]. Il s'impose ensuite logiquement en finale, en 12 s 96 (+ 0,9 m/s)[22]. Le lendemain, il s'impose en finale du 200 m et descend pour la première fois sous les 21 secondes, en 20 s 81, toutefois trop venté (+ 3,1 m/s)[23]. Le , il bat le record de France cadet du 200 m à Sotteville-lès-Rouen en 20 s 91[24].

Record du monde junior du 60 m haies (2020)[modifier | modifier le code]

Le , pour sa première course depuis qu'il a annoncé qu'il représenterait la France en compétitions internationales, il remporte en 7 s 57 le 60 m haies des Championnats régionaux d'Île-de-France juniors, record personnel et deuxième meilleure performance française de tous les temps dans la catégorie juniors[25]. Douze jours plus tard, aux championnats de France juniors à Miramas, Zhoya bat le record d'Europe juniors en 7 s 43 lors des demi-finales puis établit un nouveau record du monde juniors en finale en 7 s 34, améliorant de 6 centièmes la marque de l'Américain Trey Cunningham réalisée en 2017[26]. Lors de la saison estivale, il se classe deuxième en 20 s 68 (record personnel) de la finale du 200 m des championnats de France Elite à Albi, après avoir été battu au millième par Amaury Golitin[27]. Le , il bat son record personnel junior sur 110 m haies avec le temps de 13 s 27 lors des championnats d'Espagne junior à Madrid[28].

Champion d'Europe et du monde junior du 110 m haies, nouveau record du monde (2021)[modifier | modifier le code]

Lors des championnats de France juniors organisés à Bondoufle le 10 juillet 2021, Sasha Zhoya améliore son record personnel sur 110 m haies en signant 13 s 02 en demi-finale, à seulement trois centièmes du record du monde de la catégorie. Le jeune Français remporte ensuite largement la finale en 13 s 06[29]. Quelques jours plus tard aux championnats d'Europe juniors de Tallinn, il court en 12 s 98 en demi-finale, soit en deçà du record du monde junior, mais le temps n'est pas homologué en raison d'un vent trop favorable (+ 2,4 m/s)[30]. Qualifié pour la finale, il gagne la course en 13 s 05 devant le Néerlandais Matthew Sophia et l'Italien Lorenzo Ndele Simonelli, décrochant ainsi le premier titre international de sa carrière[31].

Lors des championnats du monde juniors de Nairobi, Sasha Zhoya bat le record du monde junior du 110 m haies en demi-finales en réalisant 12 s 93, améliorant de 6 centièmes le précédent record codétenu par son compatriote Wilhem Belocian (2014) et le Jamaïcain Damion Thomas (2018)[32]. Le lendemain en finale, il remporte le titre mondial en améliorant son propre record de 21 centièmes pour l'établir à 12 s 72, profitant des conditions favorables à la performance à Nairobi (1 800 m d'altitude), et d'un vent favorable durant la course (+1 m/s)[33]. Il devient ainsi le troisième hurdler français de l'histoire champion du monde junior après Pascal Martinot-Lagarde en 2010 et Wilhem Belocian en 2014.

Carrière senior[modifier | modifier le code]

Première année espoir (2022)[modifier | modifier le code]

Sasha Zhoya (à droite) lors des championnats d'Europe 2022.

2022 est la première année espoir de Sasha Zhoya, ce qui implique un passage sur les haies seniors de 1,06 m, contre 99 cm en junior. Pour son premier 110 m haies au meeting de Grosseto, il est gêné par des crampes et doit se contenter d'un temps de 14 s 13[34]. Il souffre ensuite d'une fissure à un ménisque mais court tout de même en 13 s 48 à Genève puis en 13 s 40 à Paris[35]. Lors des championnats de France disputés à Caen, il s'impose facilement en série en 13 s 24 puis décroche son premier titre national sénior en 13 s 17, meilleure performance européenne de la saison[36]. Il valide ainsi les minima pour participer aux championnats du monde d'Eugene. Lors des championnats du monde, il est éliminé en demi-finales en 13 s 47.

Lors de la finale des championnats d'Europe d'athlétisme 2022 à Munich, il chute au moment de franchir la dernière haie et termine huitième[37].

Deuxième année espoir (2023)[modifier | modifier le code]

Pour sa deuxième saison espoir, Zhoya est sacré champion d'Europe espoir à Espoo en 13 s 31 (+0,5 m/s). Lors des demi-finales, il améliore le record des championnats avec le temps de 13,22 s (+0,3 m/s)[38],[39]. Deux semaines plus tard, il s'impose en finale du 110 m haies des championnats de France pour la deuxième année consécutive en 13 s 01 (+2,3 m/s)[40].

Lors des championnats du monde à Budapest, il améliore son record personnel en demi-finale en 13 s 15[41]. Pour sa première finale mondiale, il termine sixième en 13 s 26[42].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2021 Championnats d'Europe juniors Tallinn 1er 110 m haies 13 s 05
Championnats du monde juniors Nairobi 1er 110 m haies 12 s 72
2022 Championnats d'Europe Munich 8e 110 m haies 16 s 51
2023 Championnats d'Europe espoirs Espoo 1er 110 m haies 13 s 31
Championnats du monde Budapest 6e 110 m haies 13 s 26

National[modifier | modifier le code]

Palmarès national (France)
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2018 Championnats de France Cadets Bondoufle 2e 100 m 10 s 63
1er 200 m 21 s 56
2019 Championnats de France Cadets en salle Liévin 1er 60 m haies 7 s 48
1er Perche 5 m 32
Championnats de France Cadets Angers 1er 110 m haies 12 s 96
1er 200 m 20 s 81
2020 Championnats de France Juniors en salle Miramas 1er 60 m haies 7 s 34
2021 Championnats de France Juniors Bondoufle 1er 110 m haies 13 s 06
2022 Championnats de France Caen 1er 110 m haies 13 s 17
2023 Championnats de France Albi 1er 110 m haies 13 s 01
2024 Championnats de France Angers 1er 110 m haies 13 s 32
Palmarès national (Australie)
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2019 Championnats d'Australie Cadets (U18) Sydney 1er 200 m 21 s 18
1er Perche 5 m 56

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Marque Lieu Date
En plein air
100 m 10 s 41 (NYR) La Chaux-de-Fonds
200 m 20 s 68 Albi
110 m haies Cadet (0,91 m) 12 s 87 (WYR) Angers
Junior (0,99 m) 12 s 72 (WU20R) Nairobi
Senior (1,06 m) 13 s 15 Budapest
Saut à la perche 5,56 m (WYR) Sydney
En salle
60 m haies Cadet (0,91 m) 7 s 48 (WYR) Liévin
Junior (0,99 m) 7 s 34 (WU20R) Miramas
Saut à la perche 5,32 m (NYR) Liévin

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie Sasha Zhoya », sur bases.athle.fr (consulté le )
  2. « Catherine Zhoya-Larbiose - Athletics Coach », sur icoach.athletics.com.au (consulté le )
  3. (en) Humaan-Design, websites and digital solutions for humans- http://www.humaan.com.au, « Sasha leaps to success », sur John Curtin College of the Arts, (consulté le )
  4. « Euro d’athlétisme : Sasha Zhoya, le jeune talent qui redonne le sourire à l’athlétisme français », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. African Australian, « Sasha Zhoya - The next Usain Bolt », (consulté le )
  6. « Sasha Zhoya, le surdoué de l'athlé que la France courtise - Athlé », sur L'Équipe (consulté le )
  7. « Cinq choses à savoir sur Sasha Zhoya, recordman du monde cadets du saut à la perche », sur L'Équipe (consulté le )
  8. « Dimitri Demonière, coach de Sasha Zhoya : « Il est doué mais encore perfectible » », L'Equipe,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Sasha Zhoya - Athletics' next greatest showman », sur olympics.com.au (consulté le )
  10. « Portrait. L’Australie et la France s’arrachent Sasha Zhoya », sur Le Telegramme, (consulté le )
  11. « Mondiaux de relais : la FFA avait invité Sasha Zhoya à Yokohama », sur L'Équipe (consulté le )
  12. « Sasha Zhoya choisit la France », sur athle.fr,
  13. « ATHLE.FR | Championnats de France cadets-juniors : Gemima Joseph en patronne », sur www.athle.fr (consulté le )
  14. « ATHLE.FR | Championnats de France cadets-juniors : La journée des doublés ! », sur www.athle.fr (consulté le )
  15. « ATHLE.FR | Championnats de France cadets-juniors en salle : L’envol de Sasha Zhoya », sur www.athle.fr (consulté le )
  16. Centre France, « Athlétisme - Record de France de la perche pour Sasha Zhoya ! », sur www.lamontagne.fr, (consulté le )
  17. « ATHLE.FR | Championnats de France cadets-juniors en salle : Zhoya a remis ça », sur www.athle.fr (consulté le )
  18. (it) Andrea Benatti, « Record del mondo U18 nell'asta! Il franco-australiano Zhoya supera Karalis! VIDEO », sur Queen Atletica, (consulté le )
  19. « Record de France cadet du 100m pour Sasha Zhoya », sur L'Équipe (consulté le )
  20. « 1287 : A 17 ans, Zhoya explose le record du monde cadet du 110 m haies », sur Eurosport, (consulté le )
  21. « Sasha Zhoya établit un nouveau record du monde cadets sur 110 m haies en 1287 - Athlé - 110 m haies », sur L'Équipe (consulté le )
  22. « Championnats de France cadets : le vent trop fort pour Sasha Zhoya sur 200 m - Athlé - ChF (cadets) », sur L'Équipe (consulté le )
  23. « Meeting de Sotteville : Sasha Zhoya bat le record de France cadets sur 200 mètres - Athlé - Sotteville », sur L'Équipe (consulté le )
  24. « Sasha Zhoya signe 757 sur 60 m haies - Athlé - FRA », sur L'Équipe (consulté le )
  25. « Sasha Zhoya bat le record du monde juniors du 60 m haies en salle - Athlé - Indoor », sur L'Équipe (consulté le )
  26. « Championnats de France : Sasha Zhoya échoue de peu sur 200 m, Amaury Golitin titré - Athlé - ChF », sur L'Équipe (consulté le )
  27. « Sasha Zhoya améliore son record personnel sur 110 m haies - Athlé », sur L'Équipe (consulté le )
  28. « Sasha Zhoya frôle le record du monde juniors du 110 m haies », sur L'Équipe (consulté le )
  29. « Le cadet Jeff Erius vice-champion d'Europe juniors du 100 m », sur L'Équipe (consulté le )
  30. « Sasha Zhoya champion d'Europe juniors du 110 m haies », sur L'Équipe (consulté le )
  31. « Sasha Zhoya s'empare du record du monde juniors du 110 m haies aux Mondiaux de Nairobi », sur L'Équipe (consulté le )
  32. « Sasha Zhoya champion du monde juniors du 110 m haies avec un nouveau record du monde », sur L'Équipe (consulté le )
  33. « 110 m haies : débuts mitigés pour Sasha Zhoya sur les haies seniors », sur L'Équipe (consulté le )
  34. « Sasha Zhoya renonce à la finale du 110 m haies du meeting de Paris », sur L'Équipe (consulté le )
  35. « Nouveau champion de France du 110m haies et qualifié aux Mondiaux, l'éclair Sasha Zhoya », sur L'Équipe (consulté le )
  36. « lamontagne.fr/sports/championnats-d-europe-le-titre-sur-110-m-haies-pour-martinez-sasha-zhoya-est-tombe »
  37. « Athlétisme. Le Français Sasha Zhoya sacré champion d’Europe espoir du 110 m haies », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  38. « Le titre et la manière pour Sasha Zhoya aux Championnats d'Europe espoirs », sur L'Équipe (consulté le )
  39. « Sasha Zhoya sacré champion de France du 110 m haies devant Wilhem Belocian et Just Kwaou-Mathey », sur L'Équipe (consulté le )
  40. « Sasha Zhoya et Wilhem Belocian en finale du 110 m haies aux Mondiaux de Budapest », sur L'Équipe (consulté le )
  41. « Sasha Zhoya, sixième de la finale mondiale du 110 m haies : « Je me voyais sur le podium » », sur L'Équipe (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]