Sardones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Territoires des différents peuples situés à l'est des Pyrénées

Les Sardones, Sordes ou Sordons étaient un peuple de l'antiquité devenu ibère puis gaulois, et situé à l'est des Pyrénées.

Territoire[modifier | modifier le code]

Situé sur la Méditerranée, le territoire des Sardones était limitrophe de l'Hispanie, et avait pour villes principales Ruscino (aujourd'hui Château-Roussillon) et Illiberis (aujourd'hui Elne). Ils avaient pour voisins les Indigetes au sud, les Kerètes à l'ouest et sans doute les Élisyques au nord dans la région de Narbonne[1].

D'après Avienus au IVe siècle av. J.-C., ils occupaient à la fois le littoral roussillonnais et les régions des Albères, du Conflent et du Vallespir. D'après Pomponius Mela au Ier siècle, les sources de Salses (Fons salsulae) constituent la limite nord du territoire des Sardones. Celui-ci suit le littoral vers le sud jusqu'à Cerbère (Cervaria). Ce dernier point est cité comme limite de la Gaule[1].

Leur pays a formé le Roussillon et correspond de nos jours à la moitié orientale du département des Pyrénées-Orientales.

Origines[modifier | modifier le code]

Selon l'ancienne tradition, la culture nuragique en Sardaigne a été créée par des immigrants de la péninsule ibérique (les Balari). Le nom de Sardones, ainsi que celui des Cerretains et la Cerdagne, peut être lié à cette tradition.

Les Sardones sont sans doute à l'origine un peuple pré-indo-européen. Ils subissent de nombreuses influences au gré des envahisseurs, étant tout d'abord ligurisés, vers le Xe siècle av. J.-C., ainsi qu'en témoignent les nombreux champs d'urnes présents dans la région. Ils sont ensuite ibérisés au Ve siècle ou IVe siècle av. J.-C., avant d'être celtisés vers le IIIe siècle avant notre ère. Ils sont donc considérés comme Gaulois au moment de leur rencontre avec les Romains à la fin du IIe siècle avant J.-C.[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Sardones » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Jean Sagnes (dir.), Le pays catalan, t. 1, Pau, Société nouvelle d'éditions régionales, , 1-573 p. (ISBN 2904610014)