Sardinia Vera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sardinia Vera
Image illustrative de l’article Sardinia Vera
le Sardinia Vera à Livourne.
Autres noms Stena Atlantica (sur cale)
Stena Nautica (1975)
Marine Atlantica (1975-1987)
Corsica Vera (1987)
Type Ferry
Histoire
Chantier naval Rickmers Werft, Bremerhaven, Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest (#381)
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut En service
Caractéristiques techniques
Longueur 120 m
Maître-bau 19,03 m
Tirant d'eau 5,9 m
Port en lourd 2 840 tpl
Tonnage 5 441 UMS (1975-1994)
11 637 UMS (1994-1998)
12 107 UMS (depuis 1998)
Propulsion 2 moteurs MaK 12M551AK
Puissance 10 385 kW
Vitesse 18,5 nœuds
Caractéristiques commerciales
Pont 10
Capacité 1 460 passagers
450 véhicules
Carrière
Armateur Stena Line (1975-1979)
Roylease Ltd. (1979-1986)
Tourship SA (1986-1987)
Medinvest S.p.A (1987)
Nuova Trans Tirreno Express (1987-2000)
Forship S.p.A (depuis 2000)
Affréteur Marine Atlantique (1975-1986)
Sardinia Ferries (1987-1999)
Corsica Ferries - Sardinia Ferries (depuis 1999)
Transmanche Ferries (2001-2006)
Kallisti Ferries (2008-2009)
Baleària (2017)
Pavillon Drapeau de la Suède Suède (1975-1979)
Drapeau des Bahamas Bahamas (1979-1987)
Pavillon civil italien Italie (depuis 1987)
Port d'attache Göteborg (1975-1979)
Nassau (1979-1987)
Olbia (1987-2014)
Gênes (depuis 2014)
Indicatif India.svg Bravo.svg Whisky.svg Victor.svg (IBWV) (depuis 1987)
IMO 7360617

Le Sardinia Vera est un ferry de Corsica Ferries. Construit entre 1974 et 1975 pour la compagnie suédoise Stena Line sous le nom de Stena Atlantica, il sera, peu de temps après sa livraison, affrété au Canada. Vendu en 1986 au groupe Corsica Ferries, il est affecté aux lignes de Sardinia Ferries à partir de 1987. Toujours exploité par le groupe, le navire est le plus polyvalent de la société. Il aura servi notamment à l'exploitation de la filiale Kallisti Ferries dans les îles grecques pendant deux ans.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines et construction[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, la compagnie suédoise Stena Line décide de lancer la construction de quatre navires identiques dont la principale fonction serait d'être utilisés comme bateaux-charters. Afin de proposer une exploitation polyvalente, ces navires se caractérisent par une très grande capacité de véhicules par rapport à leur taille globale, ce qui leur confère une silhouette très anguleuse qui leur vaudra le surnom de « cubes ». Leur construction est confiée aux chantiers allemands Rickmers de Bremerhaven. Le premier, baptisé Stena Nautica, est mis en service en 1974.

Le troisième navire de la série est mis sur cale le sous le nom de Stena Atlantica mais est renommé Stena Nautica peu avant son lancement qui a lieu le . Il est ensuite livré à Stena Line le .

Service[modifier | modifier le code]

Marine Atlantique (1975-1986)[modifier | modifier le code]

Tout comme ses sister-ships, le Stena Nautica est affrété dès sa livraison. À l'instar du premier Stena Nautica, il est affrété par la compagnie canadienne Marine Atlantique. Après avoir quitté l'Allemagne pour le Canada, il est mis en service le entre la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve sous le nom de Marine Atlantica.

En 1979, il devient la propriété de Marine Atlantique par le biais de la société Roylease, la branche crédit-bail de la Banque royale du Canada.

En , le Marine Atlantica est vendu à la société luxembourgeoise Tourship, holding du groupe bastiais Corsica Ferries qui avait déjà fait l'acquisition du Marine Nautica. Contrairement à ce dernier, qui a d'ores et déjà rejoint la flotte de son nouvel armateur, le Marine Atlantica conserve son affectation tout au long de l'été 1986. Il achève sa dernière traversée en octobre puis quitte le Canada pour rejoindre l'Italie.

Sardinia Ferries (1987-1999)[modifier | modifier le code]

Arrivé à La Spezia le , le Marine Atlantica est livré au groupe Corsica Ferries et entre en chantier afin de subir quelques travaux de rénovations. Rebaptisé Corsica Vera dès 1987, il est prévu que le navire desserve les lignes entre l'Italie et la Corse à partir de juin. Cependant, le groupe décidera finalement de l'exploiter sur les lignes de la Sardaigne. Le car-ferry rejoint ainsi la flotte de Sardinia Ferries et prend le nom de Sardinia Vera.

En 1994, le navire se voit adjoindre deux caissons latéraux visant à améliorer sa stabilité.

Corsica Ferries - Sardinia Ferries (depuis 1999)[modifier | modifier le code]

En 1999, les marques commerciales Corsica Ferries et Sardinia Ferries sont fusionnées et apparaissent désormais conjointement sur les flancs du navire.

Le , le Sardinia Vera est affrété pour cinq ans par le Conseil départemental de la Seine-Maritime afin de naviguer entre la France et le Royaume-Uni à partir du mois d'avril sous la bannière de la société Transmanche Ferries. La couleur jaune de sa coque sera par la suite adoptée par la compagnie Transmanche et sera arborée par ses navires suivants.

Le , le navire s'échoue non loin de Newhaven, ce qui nécessite l'intervention d'un remorqueur. Il s'échouera de nouveau le suivant, cette fois-ci à l'entrée de Dieppe mais sera, là aussi, rapidement dégagé.

Une fois l'affrètement terminé le , le Sardinia Vera retrouve son affectation d'origine sur les lignes sardes du groupe Corsica Ferries durant la saison estivale avant d'être désarmé.

Inutilisé durant la saison 2007, il est transféré le au sein de Kallisti Ferries, nouvelle filiale du groupe bastiais opérant dans les îles de la mer Égée. Supposé débuter son exploitation en , celle-ci est retardée en raison de différends administratifs entre la compagnie et les autorités du Pirée.

Le Sardinia Vera est finalement mis en service le entre Le Pirée et les Cyclades. La ligne est cependant interrompue en à la suite d'une crise impactant considérablement le marché. Après avoir regagné l'Italie, le car-ferry, sans affectation, fait office de navire de réserve.

À partir de la saison 2010, le Sardinia Vera reprend du service sur les lignes de la Corse depuis Nice et Livourne en raison de la hausse constante du nombre de passagers sur ces axes.

Après un bref retour sur les lignes sardes durant le mois de , il renforce les lignes de la Corse depuis Nice et Toulon à la suite de l'arrivée du Mega Andrea.

Au cours du printemps 2017, le navire est affrété par la compagnie espagnole Baleària qui l'exploite entre l'Espagne et l'Algérie[1].

Durant la saison estivale 2017, le Sardinia Vera inaugure les nouvelles lignes de Corsica Ferries depuis Piombino vers la Corse et la Sardaigne.

Aménagements[modifier | modifier le code]

Le Sardinia Vera possède 10 ponts. Les installations des passagers sont principalement situées sur le pont 7 mais aussi à l'avant des ponts 5 et 6 et sur une partie du pont 9. Les locaux de l'équipage occupent majoritairement le pont 8 ainsi que les ponts 9 et inférieurs. L'intégralité des ponts 2 et 3 et une grande partie des ponts 5 et 6 abritent quant à eux les garages.

Locaux communs[modifier | modifier le code]

Les installations destinées aux passagers occupent la totalité du pont 7 et une partie du pont 9. Le Sardinia Vera est équipé d'un bar, d'un snack, d'un restaurant self-service, et d'un bar extérieur.

À la suite d'une refonte effectuée à la fin des années 2010, les installations portent désormais un nom commun à tous les navires de la flotte.

Depuis lors, les installations du car-ferry sont organisés de la manière suivantes :

  • Riviera Lounge, confortable bar-salon situé à l'avant du pont 7 ;
  • Lido Beach Bar, bar extérieur au milieu sur le pont 9 ;
  • Yellow's, libre-service situé à la poupe au pont 7 proposant une cuisine classique ;
  • Sweet Cafe, point de vente situé au milieu du navire proposant des boissons chaudes et fraîches ainsi que diverses pâtisseries ;

En plus de ces installations, une boutique située sur le pont 7 est présente ainsi qu'une salle de jeux pour enfants et un espace d'arcade à proximité.

Cabines[modifier | modifier le code]

Le Sardinia Vera dispose de 31 cabines interne ou externes situées à l'avant des ponts 5 et 6. D'une capacité de deux à quatre personnes, toutes sont pourvues de sanitaires complets comprenant douche, WC et lavabo.

Un grand nombre de fauteuils conforts sont présents sur le pont 7 dont une grande majorité dans un salon située au milieu du navire.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

le Sardinia Vera mesure 120 mètres de longueur pour 19,03 mètres de largeur, son tonnage est de 12 107 UMS UMS. Le navire a une capacité de 1 500 passagers et est pourvu d'un garage pouvant contenir 500 véhicules répartis sur quatre ponts, le garage est accessible par deux portes rampes, une à la proue et une à la poupe. La propulsion est assurée par deux moteurs diesel MaK 12M551AK développant une capacité de 10 385 kW faisant filer le navire à une vitesse de 18,5 nœuds. Le navire dispose de deux embarcations de sauvetage ouvertes de taille moyenne et deux de plus petite taille.

Lignes desservies[modifier | modifier le code]

De 1975 à 1986, le navire a assuré, pour le compte de la société canadienne Marine Atlantique, la liaison entre North Sydney en Nouvelle-Écosse et Port-aux-Basques dans la province de Terre-Neuve.

À partir de 1987, le car-ferry assure le trafic de Sardinia Ferries entre l'Italie continentale et la Sardaigne, dans un premier temps sur la ligne Livourne - Olbia puis à partir de 1990, sur Livourne - Golfo Aranci. En 1996, il est déplacé sur la ligne Civitavecchia - Golfo Aranci.

Dans le cadre d'un affrètement par la compagnie Transmanche Ferries, le Sardinia Vera navigue entre la France et le Royaume-Uni sur la ligne Dieppe - Newhaven de 2001 à 2006.

Après avoir de nouveau desservi Civitavecchia - Golfo Aranci durant l'été 2006, le navire est désarmé durant l'année 2007. Il reprend ensuite du service à partir de au sein de la filiale Kallisti Ferries dans les îles grecques entre Le Pirée, Naxos, Ikaria, Fourni et Samos jusqu'en .

Le Sardinia Vera ne reprend son service qu'en 2010 depuis Nice et Livourne vers Bastia, L'Île-Rousse et Calvi. Il retournera sur les lignes sardes à partir de 2013 entre Livourne et Golfo Aranci.

À partir de la mi-, il renforce les lignes de la Corse depuis Toulon, Nice et Livourne.

Au printemps 2017, il navigue entre l'Espagne et l'Algérie sur la ligne Valence - Mostaganem dans le cadre d'un affrètement par la compagnie espagnole Baleària. Rendu à Corsica Ferries avant l'été, il inaugure ensuite de nouvelles lignes au départ de Piombino vers Porto-Vecchio et Golfo Aranci.

Le Sardinia Vera est aujourd'hui habituellement affecté aux lignes saisonnières vers la Corse et la Sardaigne sur Nice - L'Île-Rousse, Piombino - Bastia et Piombino - Golfo Aranci.

Navires jumeaux[modifier | modifier le code]

Le Sardinia Vera possède trois sister-ships tous construits aux mêmes chantiers pour Stena Line. Deux d'entre eux, les anciens Stena Nautica et Stena Normandica mis en service en 1974 naviguent encore actuellement l'un chez Corsica Ferries, l'autre chez Moby Lines, sur la ligne Livourne - Bastia. Le troisième jumeau, dénommé à l'origine Stena Nordica, a cessé de naviguer en 2012 à la suite de la faillite de son armateur, la Compagnie marocaine de navigation (Comanav). Il a été démoli en 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :